2
Industrie
Universal Hydrogen veut convertir les Dash 8 et ATR42 à l'hydrogène
Universal Hydrogen veut convertir les Dash 8 et ATR42 à l'hydrogène
© Universal Hydrogen

| Antony Angrand

Universal Hydrogen veut convertir les Dash 8 et ATR42 à l'hydrogène

Universal Hydrogen, une jeune pousse californienne cofondée par l’ancien directeur de la technologie d’Airbus Paul Eremenko, a pour ambition de convertir les avions régionaux à une motorisation employant l'hydrogène, avec propulsion électrique à pile à combustible et modules d’hydrogène rechargeables.

Convertir les appareils régionaux 

Universal Hydrogen, une jeune pousse californienne cofondée par l’ancien directeur de la technologie d’Airbus Paul Eremenko, a pour ambition de convertir les avions régionaux à une motorisation employant l'hydrogène. Formée il y a sept mois, Universal Hydrogen a récemment annoncé un plan de remotorisation des avions de ligne régionaux Dash 8 et ATR 42 avec propulsion électrique à pile à combustible et modules d’hydrogène rechargeables. Les modules seront fournis directement à partir des installations de production d’hydrogène jusqu’à l’avion. La société propose de couvrir tout ou partie des coûts du kit de conversion pour le nouveau système de propulsion en échange de contrats à long terme pour l’approvisionnement en hydrogène.

Des modules chargeables 

Universal Hydrogen a compris le problème que posait l'approvisionnement ou plutôt la logistique qui reste un obstacle clé. C'est pourquoi la société va traiter le carburant comme du fret, sous forme de modules, d'une longueur de 2,1 m par 0,9 m de diamètre. Les modules seront fournis directement à partir des installations de production d’hydrogène jusqu’à l’avion. L’entreprise propose de couvrir tout ou une partie des coûts du kit de conversion pour le nouveau système de propulsion en échange de contrats à long terme pour l’approvisionnement en hydrogène. Ces mêmes modules permettront le transport de l’hydrogène sous forme liquide ou de gaz comprimé pour être chargé à l’arrière de l’avion via un équipement de chargement de cargaison ou un chariot élévateur.

 

 

 

Répondre à () :


Captcha
patrico Letti | 23/09/2020 09:28

C est Impressionnant ce que je lis dans votre article ! Alors que Airbus nous dévoile 3 concepts d avions (dont un qui ne volera surement jamais) fonctionnant à l hydrogéne mais pour 2035 ? Une entreprise Californienne, Universal Hydrogèn, sous la Direction d un ancien ingénieur de chez Airbus, avec son associé US, dévoilent les Kits de transformations des ATR (avion cher a mon coeur de passionné et plébiscité dans le Monde) pour les faire fonctionner et voler à l Hydrogène ! D ici peut de temps ! Et qui plus est en prenant à leurs charges les Kits ! La Californie ! ... fallait il être là bas pour réussir cet révolution ? Mais .Bravo ! C est tout a fait dans le droit fil de ce que je devinais et touche de plus en plus ..

BXM | 30/09/2020 14:28

Patrico Letti : Ne vous faites pas trop d'illusion les capacités seront très limitées en nombre de passagers et distance max sans doute moins de 500 km. Pour info l'H2 est 4 fois moins dense en terme de contenu énergétique que le kérosène, cad qu'il faut des réservoir 4 fois plus gros. En plus visiblement il ne savent encore pas si ce sera H2 liquide ou gazeux... alors que ce choix est primordiale avant de commencer un développement.

| | Connexion | Inscription