0
Défense
Skyros : l'Armée de l'Air et de l'Espace part en tournée, démontrer les performances de ses moyens aériens
Skyros : l'Armée de l'Air et de l'Espace part en tournée, démontrer les performances de ses moyens aériens
© Dassault Aviation

| BOQUET Justine 393 mots

Skyros : l'Armée de l'Air et de l'Espace part en tournée, démontrer les performances de ses moyens aériens

L'Armée de l'Air et de l'Espace débutera le 20 janvier une tournée lors de laquelle elle se rendra en Inde, aux Emirats Arabes Unis, en Egypte et en Grèce.

Rafale, A330 Phénix et A400M.

L'Armée de l'Air et de l'Espace a annoncé le lancement le 20 janvier de la mission Skyros, qui se tiendra jusqu'au 5 février prochain. Au départ de Djibouti, quatre Rafale B, deux A400M Atlas ainsi qu'un A330 Phénix participeront à cette tournée, lors de laquelle des exercices bilatéraux seront également conduits. 170 aviateurs de l'AAE accompagneront ce déploiement, qui sera dirigé depuis le JFACC (joint force air component command), basé à Lyon. L'objectif de cette mission est ainsi de « démontrer les capacités opérationnelles des forces armées françaises, de compléter la formation des équipages et de renforcer les liens entre la France avec les pays visités », décrit le Ministère des Armées.


Projection de forces.

Grâce à cette mission la France continue à s'entraîner à la projection rapide et loin d'un dispositif aérien. « Projeter ses forces vite et loin, s'entraîner ensemble, valoriser l'interopérabilité, pour être prêts à agir demain en équipe, partout où l'on aura des aviateurs », décrit ainsi le CEMAA, le général Lavigne. « Cette mission Skyros est un jalon capital pour l'Armée de l'Air et de l'Espace dont l'objectif est d'être capable de déployer en 2023, 20 Rafale et 10 A330 Phénix aux antipods (20 000 km) en 48H », complète l'Armée de l'Air et de l'Espace.


Clients Rafale.

A travers cette tournée, l'AAE visitera des pays stratégiques, soit clients actuels du Rafale, à l'instar de l'Inde (36 Rafale) ou encore de l'Egypte (24) soit des prospects, qui ont fait part de leur intérêt pour le chasseur français. Le contrat avec la Grèce devrait ainsi prochainement se concrétiser et les Emirats Arabes Unis ont été au cœur de toutes les rumeurs fin 2020, quant à un contrat pouvant aboutir d'ici 2022. En déployant également l'A330 Phénix et l'A400M Atlas, la France témoigne du savoir-faire de son industrie et positionne ses avions de transport et ravitailleurs sur le terrain de l'export. Outre un renforcement de « la coopération militaire de la France avec chacun des pays visités », il semblerait qu'il s'agisse également pour la France d'une campagne visant à démontrer les capacités de ces aéronefs, afin de pouvoir décrocher de nouveaux contrats.

Après avoir décollé de Djibouti, qui accueille la base aérienne 188, l'AAE arrivera donc en Inde le 20 janvier. Elle se rendra aux Emirats Arabes Unis le 24, puis en Egypte le 28 et enfin en Grèce le 2 février.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription