0
Défense
MSPO : Les ambitions de TAI sur les hélicoptères © TAI

| George de Bonadona

MSPO : Les ambitions de TAI sur les hélicoptères

Alors que le salon MSPO bat son plein à Kielce, les industriels attendent avec impatience le lancement de l'appel d'offre du Ministère de la Défense polonais visant au renouvellement de la flotte d'hélicoptère de combat.

La défense polonaise s'est lancé dans un programme important de modernisation de ses équipements. Depuis l'année dernière, l'attention est tournée vers le marché des hélicoptères de transport et de combat (lire ici). Si l'appel d'offres Kurk pour les hélicoptères de combat n'a pas encore été lancé, les constructeurs se positionnent déjà. Celui-ci doit permettre de remplacer les Mi-24 veillissants. Boeing présente son célèbre AH-64 Apache, et Airbus Helicopter espère placer son Tigre. Mais les traditionels industriels du secteur devront compter sur un nouveau challenger qui entend bien se faire une place.

Depuis plusieurs mois, le constructeur turc Turkish Aeerospace Industries (TAI) s'investit particulièrement sur le marché polonais en présentant son T129 ATAK.  Les 22 et 23 août dernier, il était présent au traditionnel meeting de la base aérienne de Radom (aux côtés des Fleece Tricolori et la patrouille suisse sur F-5) et au meeting de Varsovie du 28 août. Depuis le 1er septembre, il est présent en statique du stand de la TAI.

Le ticket d'entrée du marché polonais tient en une part importante d'offsets et de retombées dans l'économie locale. C'est ce qui a permis à Airbus Helicopter d'engager des négociations exclusives avec le gouvernement polonais pour l'achat du Caracal. La TAI suit la même stratégie.  "Nous cherchons des opportunités de coopération avec les industriels polonais du secteur de la défense. Notre approche n'est pas seulement de vendre des hélicoptères, mais nous cherchons a créer un partenariat à long terme." a déclaré Görkem Bilgi, manager au sein de la section hélicoptère de la TAI.

Une ligne de montage est prévue d'être créée en Pologne, et pourrait même servir de centre de production régional. Des partenariats sont déjà en discussion avec des acteurs polonais comme l'entreprise WZL 1. Cette dernière est en charge de l'entretien de la plupart des moteurs d'hélicoptères et d'avions Mig-29 et Su-22 de l'armée de l'air polonaise. En avril dernier, elle avait déjà conclu un accord de coopération avec Airbus Helicopter sur le Caracal.

Par cet accord, le groupe turc se prépare à installer une usine, mais aussi à développer rapidement une machine répondant aux demandes du Ministère de la Défense polonais.

TAI envisage d'or et déjà de s'attaquer aux marchés tchèque, hongrois et slovaque qui auraient potentiellement des besoins en hélicoptères d'attaque. Néanmoins, la conjoncture politique ne semple pas très favorable aux Turcs. Si le gouvernement actuel privilégie l'Europe, les présidentielles de mai 2015 vont porter au pouvoir un mouvement très pro-américain. 

 

Le T-129 a fait des démonstrations en vol lors de deux grands meeting polonais cet été. Il est actuellement présenté au statique du stand TAI au salon MSPO qui se tient du 1 au 4 septembre.
© TAI

MSPO 2015 T129 ATAK Hélicoptère de combat LA SEMAINE EN VISU Mouvements

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription