2
Défense
La mission du PA Charles De Gaulle en Inde
La mission du PA Charles De Gaulle en Inde

| Baptiste Guillou 294 mots

La mission du PA Charles De Gaulle en Inde

Dans le cadre de la mission Clemenceau 2021, les groupes aéronavals français et indiens vont entamer des exercices inédits qui impliqueront les Rafale-M et les Mig-29K. Des exercices qui symbolisent aussi le rapprochement stratégique entre les deux pays.

Mission Clemenceau 2021 

Ce dimanche matin, le porte-avions Charles de Gaulle a appareillé depuis Toulon pour une mission de 5 mois. Le navire amiral de la flotte française naviguera en Méditerranée orientale, dans le golfe Arabo-Persique et dans l’océan Indien. Son objectif est notamment de renforcer l’opération Chammal. Pour cela, le Charles de Gaulle pourra compter sur ses 20 chasseurs Rafale M embarqués qui utiliseront pour la première fois leur nouveau pod de désignation Thalios.

 

Une mission sous le sigle de la coopération 

Ce déploiement est conçu dès le départ en totale coopération avec les forces alliées. En effet, le groupe aéronaval pourra s’appuyer sur l’apport de frégates grecque (F-452 Hydra) et belge (F-930 Leopold 1er) ainsi que sur l’appui d’un destroyer américain (DDG-78 USS Porter). En avril, lors de son passage dans l' Océan Indien, le groupe aéronaval devrait entamer une série d’exercices avec l’Indian Navy. l’INS Vikramadity, le porte-avions indien de 44500 T devrait se joindre aux manœuvres. Ce sera donc l’occasion pour les Rafale M de se mesurer au Mig-29K dont l’Indian Navy cherche un successeur.

Partenariat stratégique avec l’Inde 

Le mois d’avril verra aussi la création du premier escadron des Rafale indien sur la base aérienne d’Ambala avec l'arrivée de 7 nouveaux Rafale entre le 19 et le 23 avril. A l'issue, Les 18 Rafale encore en construction seront quant à eux, déployés à Hashimara, dans le secteur est, pour couvrir le corridor stratégique de Siliguri. A cela s’ajoutera la visite du ministre des affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, dans le cadre du partenariat stratégique Franco-Indien. Le soutien de la France à la candidature indienne pour intégrer le Conseil de Sécurité permanent de l’ONU, la liberté de navigation, et les futurs contrats d’armement seraient abordées lors des entretiens. 

 

Répondre à () :


Captcha
Louis | 23/02/2021 14:47

Vieille photo, à voir les avions sur le pont d'envol !

Jacques | 24/02/2021 12:21

Bien vu, encore une quinzaine de SEM !

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription