0
Aviation Civile
Iran Air veut relancer ses contrats Airbus et Boeing
Iran Air veut relancer ses contrats Airbus et Boeing
© Airbus

| La rédaction 343 mots

Iran Air veut relancer ses contrats Airbus et Boeing

Le début de dégel diplomatique entre les Etats-Unis et l'Iran pousse les compagnies aériennes iraniennes à relancer les conséquents contrats signés avec Airbus et Boeing avant d'être gelés par l'administration Trump.

110 Boeing dans la balance

Le transport aérien iranien n'a pas abandonné ses projets de renouvellement d'un parc qui atteint désormais un âge plus que vénérable. Le début de dégel diplomatique qui semble s'opérer entre le gouvernement iranien et la nouvelle administration Biden vient de pousser Iran Air à relancer Boeing sur la commande passée en décembre 2016 pour 80 appareils pour une valeur globale de plus de 16 Md$ : 50 Boeing 737 MAX 8, 15 Boeing 777-300ER et 15 Boeing 777-9. Suivait quelques mois plus tard la commande de 30 Boeing 737 MAX 8 de la part d'Iran Aseman Airlines pour une valeur de 3 Md$ avec des livraisons démarrant en 2022.

Les Airbus d'Iran Air toujours au carnet

La décision de l'administration Trump de ré-imposer des sanctions à l'encontre de l'Iran avait eu pour conséquence de geler ses achats de Boeing qui n'apparaissent pas dans le carnet de commandes du constructeur américain. Du moins officiellement, possible qu'ils aient été logés dans les "clients non identifiés" avec des achats peut être revus à la baisse comme cela avait été le cas avec Airbus. Iran Air avait en effet exprimé des besoins conséquents en janvier 2016 avant de resserrer son choix sur 46 moyen-courriers des familles A320ceo et A320neo, 38 A330ceo et A330neo ainsi que 15 A350 XWB. Au 31 mars 2021, étaient affichés dans le carnet de commandes d'Airbus : 8 A321ceo, 32 A320neo, 8 A330-200 ainsi que 28 A330-900 et 16 A350-1000.

Airbus et ATR ont pu livrer des avions avant le retour des sanctions

A la différence de Boeing, Airbus a réussi à livrer des avions à Iran Air avant le retour des sanctions, soit un A321ceo en direct mais aussi, par les biais des sociétés de location, six A320ceo et deux A330-200. Et si Iran Aseman Airlines n'a pas réceptionné de Boeing 737 MAX, la compagnie aérienne opère trois Airbus A320ceo en location. Enfin, Iran Air avait aussi commandé ferme 20 ATR 72-600 assortis de 20 options. Il semblerait que la compagnie aérienne ait pu réceptionner onze exemplaires.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription