0
Espace
Eutelsat 172B à poste © Airbus Defence and Space

| Pierre-François Mouriaux

Eutelsat 172B à poste

Quatre mois après son lancement, le premier satellite tout électrique construit en Europe a terminé ses manœuvres lui permettant de rejoindre l'orbite géostationnaire.

Eutelsat 172B, le « fleuron de l'équipe de France du spatial » (construit par Airbus Defence and Space pour le compte d'Eutelsat et lancé par Arianespace), a atteint tout en douceur l'orbite géostationnaire ce 11 octobre, établissant un record de vitesse pour la mise à poste d’un satellite à l’aide de la propulsion électrique (Electric Orbit Raising) : un peu plus de quatre mois (contre six à sept mois jusqu'à présent).

 

Gain de masse.

Le lancement d'Eutelsat 172B sur une orbite de transfert avait été effectué le 1er juin dernier par Ariane 5, et les manœuvres pour rejoindre l'orbite géostationnaire avaient démarré une semaine plus tard. Au final, l'utilisation de la propulsion électrique aura permis de réduire d'un facteur six la consommation de carburant par rapport à la propulsion chimique classique.

 

Mise en service autour du 20 novembre.

Les équipes d’Eutelsat ont désormais pris la main pour effectuer les essais d’Eutesat 172B, avant son transfert vers l’orbite opérationnelle, sur la position 172°E. La mission du satellite devrait ainsi démarrer d’ici un mois.

Airbus Defence and Space Arianespace Eutelsat Eutelsat 172B satellites de télécommunications Satellites électriques

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription