1
Défense
Yémen: Ryad muscle son dispositif anti-drones
Yémen: Ryad muscle son dispositif anti-drones

| Bastien Carris 310 mots

Yémen: Ryad muscle son dispositif anti-drones

Le Q-53 (AN/TPQ-53) de l'US Army s'impose

Q=14

L’Arabie Saoudite vient de faire l’acquisition de 14 radars AN/TPQ-53 (Q-53) dans le cadre d’un contrat d’une durée de 56 mois. Ils viendront s’ajouter aux 26 déjà commandés en 2017 pour un coût de 662 millions de dollars. Le Q-53 CTARS (Counterfire Target Acquisition Radar System) est réalisé par Lockheed Martin et Qorvo. Il équipe à ce jour l’US Army à plus de 170 exemplaires en remplacement des anciens AN/TPQ-36 et AN/TPQ-37.

Détails du système 

Le système dispose du radar Q-53 AESA en bande S monté sur véhicule qui détecte, classe et poursuit automatiquement les projectiles de mortiers, d'artillerie et de roquettes pour déterminer où ils atterriront. Ainsi, avant même l’impact des projectiles, le système alerte les unités amies à proximité et coordonne les tirs de contre-batterie pour neutraliser les assaillants à distance. De plus, les dernières versions dotés de modules actifs au Nitrure de Gallium lui permettent de détecter plus efficacement les petits UAV de type Qassef-1 réalisés par les Houthis, et la gestion de la défense aérienne à courte portée (SHORAD). Sa plage de détection est comprise entre 3 et 60 kilomètres. Le radar Q-53 peut se calibrer à 90° ou à 360° selon les besoins, sa mise en batterie ne prendrait que 5 minutes. Embarquable sur un C-17, la mise en œuvre de ce système ne requiert que 4 soldats et deux véhicules (Mission Essential Group/Sustainment Group).

Frontière Yéménite 

Ce nouvel achat va permettre de renforcer et de remonter le moral des forces armées saoudiennes, fortement impactées par les dernières attaques de missiles et drones suicides, mais aussi de la population. Ces radars, à en croire les sources étrangères, seront prioritairement affectés à la défense des installations sensibles (bases aériennes, raffineries, zones industrielles…) à proximité immédiate de la frontière Yéménite. De plus, les soldats saoudiens maîtrisent déjà ce système, ce qui va faciliter son déploiement opérationnel.

Répondre à () :


Captcha
Colombey-les-Deux-Mosquées الله عظيم | 29/04/2021 22:26

Les houthis doivent être les meilleurs combattants de la galaxie, les moyens utilisé pour essayer de les anéantir sont dingue.

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription