1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Constructeurs

0
Couverture
© Nasa
19/11/2018 10:58 | Par Antony Angrand

X-59, Lockheed Martin usine les premières pièces du démonstrateur supersonique

C'est à Palmdale que la première pièce du Lockheed Martin X-59, le démonstrateur technologique supersonique silencieux, a commencé à être usinée. Lockheed Martin a planifié le premier vol de l'appareil en 2021, suite à une annonce du constructeur aéronautique le 16 novembre, après avoir été sélectionné par la Nasa pour concevoir, construire et faire voler le démonstrateur dit "low boom" (littéralement à faible bang sonique).

Le Lockheed Martin X-59, ex QueSST, acronyme de Quiet Super Sonic Transport (appareil de transport supersonique silencieux) est un prototype qui servira à tester les nouvelles technologies qui permettront l'émission d'un bang sonore fortement réduit lors du passage de Mach 1, ne dépassant pas les 75 EPNdb, soit 75 décibels effectivement perçus au sol. L'équivalent d'une sonnerie de téléphone ou d'une porte de voiture claquée.

Destiné à voler à Mach 1,4 et à 55 000 pieds (soit 16764 m), son but est d'accumuler suffisamment de données pour que la FAA, l'administration de l'aviation civile américaine, soit l'équivalent de l'Aesa, ainsi que l'OACI puissent établir à l'horizon 2025-2030 de futures réglementations relatives au transport supersonique. Ces données, qui seront entre autres constituées des réactions humaines au bruit émis par le passage de l'appareil, seront récoltées au cours de vols effectués au-dessus de communautés précédemment sélectionnées.

Lockheed Martin et la NASA ne sont pas les seuls à oeuvrer dans le domaine du transport supersonique commercial. Aerion, Boom Technology et Spike Aerospace travaillent également dans ce domaine.

 

 

Aerion Boom Technology FAA NASA OACI QueSST Spike Aerospace Transport supersonique commercial X-59

Répondre à () :

| Connexion | Inscription