0
Aviation Civile
Volotea et Air Nostrum dévoilent un peu leurs plans d'avion électrique
Volotea et Air Nostrum dévoilent un peu leurs plans d'avion électrique

| HEGUY Jean-Baptiste 347 mots

Volotea et Air Nostrum dévoilent un peu leurs plans d'avion électrique

Le consortium réuni autour des deux compagnies aériennes, qui inclue aussi la firme Dante Aeronautical, prévoit que son avion électrique soit homologué pour voler à partir de 2024.

Le projet d'avion électrique développé par les deux compagnies aériennes espagnoles Volotea et Air Nostrum, en partenariat avec la firme Dante Aeronautical, prend de l'épaisseur. Les premières images d'artiste de l'avion ont été rendues publiques. Le consortium prévoit que le premier prototype sera homologué pour commencer ses vols d'ici trois ans. Cet avion est entendu pour jouer un rôle crucial dans la mise en place d'un transport aérien régional à zéro émission, permettant d'établir des liaisons entre des petits bassins de population, grâce à ses coûts d'exploitation réduits par rapport à des avions beaucoup plus grands. 

Un consortium public/privé

La collaboration implique les deux compagnies aériennes, plus quelques autres acteurs. Le principal est la start-up espagnole Dante Aeronautical qui s'est spécialisée dans la conversion électrique des avions de petite capacité et qui va concevoir le projet d'avion électrique régional. Le consortium comprend aussi des entreprises d'intelligence artificielle comme DataBeaco, des entreprises d'ingénierie et d'innovation technologique dans le secteur de l'aviation, dont la multinationale espagnole CT, ainsi que des organismes publics de recherche tels que CIDAUT (Fondation pour la recherche et le développement en matière de transport et d'énergie) et CIDETEC (Centre de recherche spécialisé dans le stockage de l'énergie). Volotea et Air Nostrum participeront au projet en fournissant des informations sur le marché et surtout, en soutenant le travail de leurs équipes respectives. Les deux compagnies aériennes espèrent être pionnières dans l'utilisation de cette technologie sur les itinéraires régionaux. 

42 millions d'euros de budget

La certification du premier avion est prévue pour 2024. S'ensuivra une ensuite une période de d'industrialisation et de mise en service qui aboutira à la mise en opération complète de plusieurs modèles d'avions en 2026. Le consortium a présenté une proposition pour un budget total de 42 millions d'euros en réponse à l'appel à manifestation d'intérêt du ministère espagnol des Transports, de la Mobilité et de l'Agenda urbain dans le cadre du Programme de soutien du transport durable et numérique du Plan de récupération, transformation et résilience "España Puede" (ndlr : "L'Espagne peut"). Le consortium espère co-financer ce projet via ce partenariat public-privé.

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription