0
Industrie
Vahana à la retraite
Vahana à la retraite
© Airbus

| Antony Angrand

Vahana à la retraite

C'est le 14 novembre 2019 que la dernière page de l’histoire de Vahana a été écrite à Pendleton dans l’Oregon, aux États-Unis. Le chapitre suivant de la mobilité aérienne urbaine chez Airbus prend déjà forme, puisque le CityAirbus, le deuxième démonstrateur eVTOL du portefeuille d’Airbus, poursuivra sa campagne d’essais en vol tout au long de 2020 .

Le programme de démonstrateur technologique Vahana terminé, l’équipe du projet va appliquer les leçons apprises au futur véhicule aérien urbain d’Airbus. Désormais, c'est au tour de CityAirbus, le deuxième démonstrateur eVTOL du portefeuille d’Airbus, de poursuivre sa campagne d’essais en vol tout au long de 2020 pour être en mesure d’apporter un nouvel éclairage au développement du concept.

Dès le début, Vahana a été conçu comme un projet de démonstrateur technologique. En d’autres termes, Vahana n’a jamais été destiné à être commercialisé. L’équipe Vahana basée à Acubed dans la Silicon Valley a été chargé d’objectifs importants liés au développement eVTOL. 

Vahana a permis d'atteindre les trois objectifs clés du programme. En premier lieu, celui de concevoir un véhicule eVTOL entièrement opérationnel et de prouver la viabilité technique de la configuration. L’équipe derrière le projet a poussé son idée d’une configuration convertible à aile transversale avec batteries lithium-polymère, lesquelles représentent 1/3 de la masse de l'aéronef. 

Vahana a également permis de prouver la viabilité des technologies d'évolution d'un aéronef sans pilote, volant de manière autonome. Le démonstrateur technologique est capable de détecter de manière autonome les dangers aériens aussi bien que terrestres. Le projet a donc contribué à réduire les éléments d’autonomie de base des véhicules de mobilité aérienne urbaine et a donné naissance à Wayfinder, un projet de technologie de vol autonome chez Acubed.

Enfin Vahana a permis de répondre en partie à plusieurs questions, se portant notamment sur le coût d’exploitation total des eVTOL, sur la comparaison aux hélicoptères ou taxis traditionnels, sur le processus de certification applicable. 

« Les enseignements tirés des deux aéronefs — Vahana et CityAirbus — serviront à faire progresser nos relations avec les organismes de réglementation et à comprendre les technologies clés », a commenté Zach Lovering, vice-président, systèmes de mobilité urbaine chez Airbus. 

Bien que des échéanciers précis pour le futur véhicule restent à déterminer, les travaux sur la nouvelle conception ont déjà commencé. Airbus Urban Mobility est chargé de prendre les devants sur ce front.

L’un des deux Vahana "Alpha" (puisque deux variantes avaient été étudiées, Alpha et Beta) sera envoyé chez Acubed. L’autre a fait une apparition à l’Heli Expo 2020 à Anaheim, en Californie.
 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription