0
Défense
Une étude pour le NH90 Forces Spéciales © Emmanuel Huberdeau

| ehuberdeau

Une étude pour le NH90 Forces Spéciales

La DGA a notifié une étude pour un système d’aide à la vision des pilotes d’hélicoptères en environnements dégradés qui sera intégré sur la version du NH90 destinée aux forces spéciales.

La Direction Génerale de l’Armement (DGA) a annoncé l’attribution de cette étude le 3 octobre 2018. Elle concerne le concept de « caméra grand champ » développé par Safran sous l’appellation « Eurofl’eye ». Un système qui avait été présenté au dernier salon Eurosatory. Le système doit aider les pilotes à visualiser leur environnement dans des conditions de visibilité très dégradées.  « Eurofl’eye » est composé d’une boule optronique et de quatre paires de capteurs. Le système sera intégré sur la variante du NH90 destiné aux forces spéciales.

Cette version du NH90, dérivée du NH90 TTH Caïman Terre, comprend aussi l’intégration d’un boule gyrostabilisée de Safran et d’un affichage numérique pour le casque Topowl de Thales. 

Selon la DGA, des tests au sol puis sur les simulateurs et les hélicoptères banc d’essais de la DGA à Istres sont prévus. Le 4e Régiment d’Hélicoptères des Forces Spéciales (4eRHFS), futur utilisateur des appareils, sera impliqué dans toutes les étapes de qualification du système. 

La loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit la commande de dix NH90 en variante « Forces Spéciales » dont six livrés d’ici 2025. Ces appareils devraient remplacer les H225M Caracal actuellement employés par le 4e RHFS et dont le transfert à l’armée de l’Air est évoqué depuis plusieurs années.  

DGA Forces spéciales NH90 Safran bayraktar TB2 ISR MALE

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription