0
Espace
Une constellation européenne à l’étude
Une constellation européenne à l’étude
© Airbus

| Pierre-François Mouriaux

Une constellation européenne à l’étude

Après les systèmes Copernicus (observation de la Terre) et Galileo (positionnement et navigation), l’Europe va-t-elle se doter de sa propre capacité de connectivité sécurisée par satellite ?

Un consortium inédit

Tandis que les projets de constellations dédiées à l’internet global se multiplient à travers le monde, la Commission européenne a désigné le 23 décembre neuf acteurs européens de l'espace et du numérique pour mener une étude de faisabilité sur la conception, le développement et le lancement d'un système de communication spatial communautaire.

Le consortium comprend les fabricants de satellites Airbus, OHB et Thales Alenia Space, les opérateurs et fournisseurs de services Orange et Telespazio, les opérateurs de télécommunications Eutelsat, Hispasat et SES, ainsi que le fournisseur de services de lancement Arianespace.

 

Un an d’étude

Le projet, fortement soutenu par le commissaire européen Thierry Breton et préparé depuis plus d’un an par Airbus, vise à définir l’architecture d’un système de services souverain, offrant une connectivité sécurisée et à large bande aux citoyens de l’Union européenne, aux entreprises commerciales et aux institutions publiques, mais assurant également une couverture mondiale pour les zones rurales et les zones non couvertes.

L'étude doit aboutir d’ici un an à une proposition concrète, technique, organisationnelle et budgétaire.

Elle devra définir quels services seront proposés, et comment les infrastructures critiques actuelles et futures (y compris les réseaux terrestres) pourront être améliorées et s'y connecter.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription