0
Défense
Un marathon pour l'armée de l'air
Un marathon pour l'armée de l'air
© Armée de l'air

| BOQUET Justine

Un marathon pour l'armée de l'air

L'armée de l'air a mobilisé des moyens aériens dans le cadre de l'exercice Marathon-Monfreid, démontrant ainsi les capacités de projection de puissance de la France.

Depuis le 7 janvier, l'armée de l'air a débuté l'exercice Marathon-Monfreid, déployant ainsi avions de combat, de transport et ravitailleur sur la base aérienne 188 de Djibouti. A l'occasion de cet entraînement, qui se clôturera le 15 janvier, « trois Rafale de l'escadron de chasse ¼ ''Gascogne'' de la base aérienne 113 de Saint-Dizier, un A330 MRTT Phénix et un ravitailleur C135 FR de la base aérienne 125 d'Istres se sont déployés », rapporte le Ministère des Armées.

Une mission qui vise ainsi à pouvoir déployer rapidement des moyens français en dehors du territoire national, en l'occurence à 5500 km, et qui n'est pas sans rappeler l'opération Hamilton. L'exercice Marathon-Monfreid dispose dès lors d' « un double objectif : assurer l'entraînement des équipages de chasse au vol longue distance en simulant un raid de la composante nucléaire aéroportée (Marathon) et les entraîner à l'entrée en premier sur un théâtre de haute intensité dans un environnement tactique représentatif de la réalité », ajoute le MinArm.

L'occasion également pour les chasseurs de poursuivre leur entraînement une fois sur Djibouti, notamment avec les Mirage 2000-5 de l'escadron de chasse 3/11 ''Corse''. Pour cela, toujours dans le cadre d'une mission stratégique, les Mirage seront employés en tant qu'avions ennemis, devant empêcher la pénétration du territoire par les Rafale.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription