0
Défense
Un hélicoptère de l’armée Birmane abattu en vol
Un hélicoptère de l’armée Birmane abattu en vol

| Marek Kaminsky

Un hélicoptère de l’armée Birmane abattu en vol

La « Kachin Independence Army » revendique la destruction d'un hélicoptère de l’armée, ce qui pourrait menacer à terme les capacités aériennes de la « Tatmadaw »

Hélicoptère abattu en vol

Les vidéos diffusées montrent que l’hélicoptère de l’armée (« Tatmadaw » en birman) a été touché par un tir, et s’est ensuite écrasé. Le type d’hélicoptère touché, et l’arme utilisée pour l’abattre, n’ont pu être déterminés. 3 personnes seraient mortes au cours de l’attaque, qui a été revendiquée par la « Kachin Independence Army ». L’hélicoptère aurait été abattu à 10h20 du matin heure locale ce lundi, près de la ville de Momauk (région de Kachin).

« Kachin Independence Army »

Active depuis 1961, la « Kachin Independence Army » avait, après un cessez-le-feu de 1994 à 2011, a repris les armes. Depuis le récent coup d’État, le groupe multiplie les manifestations, grèves, boycotts- y compris des écoles- et les opérations contre l’armée du Myanmar et les forces de l’ordre. Il se montre également actif sur le net via Kachin News Group, « l’agence de presse » de la KIA. Le groupe a revendiqué l’attaque du commissariat de la ville de Kansi le 3 mai dernier, au cours de laquelle le chef du commissariat aurait été tué. La destruction d’un hélicoptère de l’armée en vol est plus rare, mais n’est pas une première.

Syndrome afghan ?

En 2014 déjà la KIA avait réussi à détruire deux hélicoptères et un avion. L’une des hypothèses alors émises est que les hélicoptères avaient été visés par un calibre 50. Lors de l’attaque du 3 mai, une explosion est visible, et paraît indiquer l’utilisation d’un missile de type MANPADS. La KIA utilise dans sa guerre avec l’armée les méthodes qui ont fait leurs preuves en Afghanistan contre l’armée soviétique – détruire les hélicoptères et les avions pour faire perdre à l’ennemi sa supériorité aérienne- alliées aux nouvelles technologies de l’information. Le compte Facebook de Kachin News Group, par exemple, est alimenté plusieurs fois par jours en photos et vidéos provenant de la province de Kachin. Une province riche en mines d'or et de jade exploitées par des sociétés chinoises. 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription