0
Défense
Un drone belge s'écrase près de Reims © VITO

| BOQUET Justine

Un drone belge s'écrase près de Reims

Lundi 29 février, dans l'après-midi, un drone civil s'est écrasé à une cinquantaine de kilomètres de Reims. Il provenait de Weelde, en Belgique.

Le drone se dirigeait vers Bruxelles, lorsque le VITO (l'Institut de recherche technologique flamand), qui opérait l'aéronef, en a perdu le contrôle. Le centre de contrôle du trafic aérien belge a rapidement prévenu les autorités militaires, qui ont alors déclenché la procédure « Renegade ». Celle-ci vise à intercepter tout appareil volant semblant hors de contrôle. Deux F-16 de la composante Air belge ont décollé et ont rapidement identifié le drone.

L'appareil s'est ensuite dirigé vers l'espace aérien français où un Rafale a pris le relai des avions de chasse belges. Le pilote a suivi l'aéronef avant qu'il ne s'écrase dans un champ à quelques kilomètres de Reims, suite à un dysfonctionnement du moteur. Le drone ne transportait pas de charge et n'a fait aucun dégâts.

Le drone, d'une grande envergure (3,8 mètres), était opéré par le VITO. Ce centre de recherche belge, qui réalisait des tests avec l'aéronef, a indiqué avoir respecté l'ensemble de procédures de sécurité et a invoqué un problème technique. Le VITO mènera une enquête afin de comprendre ce qu'il s'est passé dès que le drone sera de retour en Belgique. Pour le moment, l'ensemble de leurs drones sont interdits de vol.

Drone civil Rafale F-16

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription