Répondre à () :

POURFENDEUR | 17/09/2021 13:52

Dommage que le reportage ai omis de mentionner les échecs de V15 le 12/09/85 et surtout celui de V18 le 31/05/86 car ces 2 échecs ont faillis mettre fin à l’aventure du lanceur Européen. Souvenez-vous de cette époque ou il ne se passait pas une semaine sans que la fusée Ariane face la une des journaux télévisés. Le président F. MITTERAND venu spécialement à KOUROU pour le lancement de V15, fit carrément douter du lanceur Européen, les tirs furent arrêtés pendants cinq mois. V18 fut le coup de grâce, les Ariane restèrent clouées au sol, seize mois. C’était l’incompréhension des ingénieurs, à découvrir les phénomènes, qui affectent périodiquement le fonctionnement de l’allumage du moteur cryogénique. Lors de la conférence de presse du 07/07/86 le PDG d’Arianespace, dément formellement l’hypothèse du sabotage et rajoute « on ne peut pas totalement l’exclure ». Cette fois, le ton est donné, nous sommes en pleine affaire d’espionnage, la presse s’en donne à coeur joie et les nommes « les espions d’Ariane ». Vous pourriez, Mr le réalisateur du reportage, faire un nouveau sujet, rien que sur cette époque, croyez moi c’est passionnant, surtout quand on connait la finalité des phénomènes qui affectent l’allumage du moteur. CQFD

Navarro | 18/09/2021 13:44

Tu travailles ou

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription