0
Espace
Un banc d’essai géant pour le lanceur Ariane 6 © P.-F. Mouriaux / Air & Cosmos

Un banc d’essai géant pour le lanceur Ariane 6

Le centre aérospatial allemand a inauguré ce midi un nouvel équipement de son centre de Lampoldshausen, dédié à la qualification de l’étage supérieur du futur lanceur lourd européen.

La cérémonie s’est tenue ce 26 février au centre d’essais de l’Institut de propulsion spatiale du DLR, installé près de la petite ville de Lampoldshausen, à 70 km au nord de Stuttgart (sud-ouest de l’Allemagne), à l'occasion des septièmes journées industrielles du DLR.

Baptisée P5.2, la nouvelle infrastructure a été conçue et développée par le DLR pour le compte de l'Agence spatiale européenne, visiblement dans la durée (trois ans) et le budget impartis.

 

Une première européenne.

Le P5.2 va permettre, pour la première fois en Europe, de tester au banc (dans les conditions du niveau de la mer) un étage complet de véritable lanceur cryogénique – en l’occurrence, l'étage supérieur d'Ariane 6, dit ULPM (Upper Liquid Propulsion Module), fonctionnant à l’hydrogène et à l’oxygène liquides, et équipé du moteur Vinci.

Le premier étage UPLM de qualification devrait être livré à Lampoldshausen par ArianeGroup en décembre prochain, pour une première mise à feu au premier trimestre 2020.

Ariane 6 ArianeGroup BANC D'ESSAIS DLR ESA Lampoldshausen P5.2

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription