15
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Turquie : le nouvel entrant
Turquie : le nouvel entrant
© DR

| Yannick Genty-Boudry

Turquie : le nouvel entrant

Le dernier Salon du Bourget a été l'occasion pour la Turquie de démontrer les progrès spectaculaires réalisés par son industrie aérospatiale. Des matériels qui en disent long sur les ambitions de projection de la Turquie en Méditerranée.

Travail sur un chasseur de 5e génération

En fait,les caractéristiques du TF-X démontrent que les autorités turques préparent depuis au moins 2015 un plan B dans l’hypothèse où Washington s’opposerait au régime de Recep Tayyip Erdogan, et à la vente vers la Turquie des F-35. Celles-ci sont effet tout aussi séduisantes qu’extrêmement ambitieuses. En partenariat avec BAE et Rolls-Royce, le groupe Turkish Aerospace a obtenu de son gouvernement un investissement évalué à près de 1,8 Md$ pour réaliser un avion de combat multirôle de cinquième génération croisant à Mach 1,8.......

Haro sur l'ISR

En dehors du TF-X, d’autres nouvelles plateformes de combat étaient également présentées comme le projet d’hélicoptère de combat lourd multimissions HCAH de plus de 10T, qui selon sa plaquette emporterait à termes une arme laser; ou encore l’avion de combat léger Hürjet confi- gurable pour effectuer des missions de close air support, en complément de l’Hürkus-C plus spécifiquement destiné aux opérations de contre guérilla. Mais le point le plus frappant des matériels exposés sur le stand turc était sans aucun doute la quantité de plateformes ISR. Réalisé en partenariat avec l’industrie israélienne, le drone tactique armé Anka cumule désormais plus de 10 000 heures de vol. Cette plate-forme modulaire qui a pu obtenir la certification Stanag 4586 de l’Otan existe en plusieurs versions, ISR (EO/IR, SAR, Sigint), attaque au sol (bombes, missiles antichars à guidage laser), et relais de communication (Sat- com, PLF, UHF/VHF)....

Des drones combat proven

Doté d’armements réalisés localement comme les micromunitions Mam, Mam- L et les missiles UMTAS, ce drone réalisé conjointement par le mo- toriste Kale et le droniste Baykar Technologies a permis à la Turquie de devenir le sixième pays au monde capable de produire des drones armés. S’il n’emporte qu’une charge utile de 55 kg pendant vingt-quatre heures, sa doctrine d’emploi est analogue à celle du Reaper américain, puisqu’il est utilisé notamment contre des HVT (HighValuableTargets) issues des rangs de Daech ou des forces kurdes comme Ismail Özden, neutralisé en août 2018 dans la province irakienne du Sinjar......

Article à (re)découvrir en téléchargeant le fichier ci-dessous.

Répondre à () :


Captcha
KARA | 11/05/2020 19:50

C’EST UNE BONNE NOUVELLE POUR UNE FOIS D’AUTRES FORCES SE DRESSENT CONTRE USA, EU,RUSSIE,CHINE

Ries 2023 tayyip | 12/05/2020 03:33

Çok şükür et bravo a la turquie il y a de l'avenir pour mon pays inşallah.. très fière

Hayırlı ola | 12/05/2020 01:48

Maaşallah

Mikeul | 12/05/2020 09:28

Article permettant de réfléchir à notre incapacité à développer SEUL un successeur au Rafale F4

patrico delmondo | 12/05/2020 12:10

Et oui vous avez raison , notre beau Rafale est maintenant dépassé ! Son évolution aurait dû etre déjà sous forme proto ! Secret bien sûr ! Dassault perd t il du temps ? On vois ces pays qui déboulent avec des appareils(fighter , drones...)extremement développés et évolués ! comme dans le Space aussi ! Il faut que notre industrie aéronautique enclenche la vitesse supérieure, on a pourtant les idées et les cerveaux !

Moustou | 12/05/2020 12:58

Il faudrait que la France et la Turquie travaillent ensemble, ils sont comme un couple complémentaire. La france dispose de savoir-faire herité des années de Gaulle et la Turquie d'un dynamisme productif.

Serdar | 13/05/2020 00:44

Langleterre et sortie de leurope vieux et en baisse de main deauvre pour se rallier a la turquie qui en 2023 sera la 3eme puissance mondial economiquemant et 2eme puissance millitaire. Fort comme un turque. Leurope devrait arreter de soutenir les terroriste du pkk ypg qui se font passer pour des kurde il veulent affaiblir la turquie en soutenant les terroriste au fontiere turk ils veulent meme un morceau de la turquie pour faire un pays kurdistan qui serait le petit frere des sioniste israelien. La turquie et leur frere kurde voi le jeux des europenne et vous stop comme il vous on stoper a dardanelle CANAKKALE fort comme un turk pas pour rien

sallama | 17/05/2020 15:24

sallama serdar

antibetise | 27/07/2020 11:22

la mythologie et d'origine grecque, que je sache pas turque: En 2017, la Turquie est la première puissance économique du Moyen-Orient devant l'Iran et l'Arabie saoudite10, la 7e puissance économique d'Europe11 et la 13e puissance économique mondiale. elle est considéré comme la 13 ou 14 puissance du monde.

Fatih | 13/05/2020 18:33

"Réalisé en partenariat avec l’industrie israélienne, le drone tactique armé Anka" Bonjour, j'ai cherché des sources mais je ne trouve nul part que la Turquie travaille avec l’industrie israélienne Israêl refusait de fournir les drônes à la Turquie, je ne crois pas qu'elle vas céder sa technologie

TURKIYEM | 14/05/2020 05:38

TURQUIE 2023 🇹🇷🇹🇷💪

Julien | 17/05/2020 20:27

En aucun cas, l'armée israélienne est intervenu dans la production des drones Anka. C'est la Turquie, par ses propres moyens, qui a réalisé cette prouesse. Si mes souvenirs sont bon, les relations se sont dégradé entre l'état turc et hébreux. Par conséquent la Turquie a du se débrouiller tout seul.

Salih | 17/05/2020 22:47

Vous avez raison. Le ANKA est une production 100% turc réalisé après que Israël a refusé la vente de drone à la Turquie.

David | 24/05/2020 06:08

La Turquie est un état islamiste et par conséquent autoritaire. Avec un président doté d’un ego démesuré. Elle va droit au mur se mettant à dos les USA la Russie et Israël. Fort comme un turc c’est bon pour la foire du trone.

| | Connexion | Inscription