0
Défense
Trimaran 2 : La France renouvelle le contrat de surveillance maritime par satellite © Airbus DS

| ehuberdeau

Trimaran 2 : La France renouvelle le contrat de surveillance maritime par satellite

La Marine Nationale va continuer à bénéficier d'images de surveillance maritime par satellite via le contrat Trimaran 2. Un marché a été attribué au consortium Airbus Defence and Space – Telespazio France, pour une durée de quatre ans de 2016 à 2020. Ce contrat fait suite au contrat Trimaran 1 qui avait permis aux services de l'état français d'expérimenter l'utilité de l'emploi d'images satellites pour la surveillance maritime.

Le contrat Trimaran 2 donnera accès à la Marine Nationale à un portail de services de surveillance maritime par satellite, basés sur l’imagerie optique et radar et les données SIA (Système d’Identification Automatique). Selon les deux industriels, ce portail sera accessible aux commandants de zones maritimes sept jours sur sept et 24h sur 24. Il permettra à la Marine Nationale de suivre des navires en mer ou encore de détecter des traces pollutions et des rejets toxiques. Les services fournis via Trimaran 2 contribueront donc aux missions de lutte contre les trafics illicites, de contrôle de l'immigration clandestine, de contrôle des pêches, de lutte contre la pollution et même de sauvetage en mer de la Marine Nationale.

En 2014, le CNES avait annoncé l'utilisation de moyens satellites fournis par le groupement Trimaran dans le cadre d'une expérimentation au large de la Guyanne, réalisée fin 2013. 32 scènes optiques et radar acquises par les satellites Pléiades, Spot5, Spot 6 Cosmo-Skymed, Radarsat-2 et TerraSAR-X, avaient été exploitées afin de détecter des navires de pêche illégaux opérant dans la Zone Economique Exclusive de la Guyane française.

Surveillance Maritime SATELLITES Airbus Defence and Space Telespazio marine nationale Paris Aéroport ADP Aéroports de Paris Orly Roissy CDG

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription