0
Aviation Civile
Transport : Bruxelles lance une consultation publique
Transport : Bruxelles lance une consultation publique
© Airbus

| Yann Cochennec

Transport : Bruxelles lance une consultation publique

La Commission européenne lance une consultation publique sur l'avenir en matière de transport. Il est vital que toute la filière aérospatiale y participe, du syndicat professionnel à l'agent de piste.

Jusqu'au 23 septembre 2020

La Commission européenne vient de lancer ce 1er juillet une consultation publique sur l'avenir en matière de transport, "qui donne l’opportunité aux parties prenantes et aux citoyens de donner leurs avis et d’identifier leurs priorités". La consultation sera ouverte jusqu’au 23 septembre 2020. Les résultats de cette consultation doivent permettre ensuite à la Commission européenne "de mieux comprendre comment l’Union Européenne peut aider ce secteur à devenir plus durable et plus compétitif, mais également plus moderne et résilient face aux crises". "La consultation est disponible sur le portail « Donnez votre avis » où les citoyens et autres participants sont invités à se connecter et à partager leurs commentaires et leurs opinions".

Dans la foulée du Pacte Vert européen

La démarche s'inscrit dans la définition en cours de la stratégie "annoncée dans le cadre du Pacte Vert européen et devrait être mise en œuvre avant fin 2020. Elle succèdera au Livre Blanc paru en 2011 sur le Transport, qui formulait les objectifs de la Commission européenne en matière de transport". En clair, les résultats de cette consultation pourront aussi orienter de futures décisions qui engageront tous les modes de transports, y compris le transport aérien qui est la cible récurrente d'associations et acteurs politiques dits "verts". Et ces derniers ne manqueront pas de saisir cette occasion pour faire avancer leurs arguments.

Il faut que la filière aéro se mobilise

Face à cet activisme, il est vital que la filière aérospatiale se mobilise, du syndicat professionnel à l'agent de piste, et participe à cette consultation pour également occuper le terrain et faire valoir ses atouts vers un transport plus durable. Après le séisme de magnitude 9 qui secoue la filière depuis quatre mois maintenant, il est plus que jamais nécessaire de "repartir au combat" et défendre un secteur qui ne mérite pas les attaques répétées dont il est l'objet.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription