0
Défense
Space Force: nouvelle mission secrète
Space Force: nouvelle mission secrète

| YGB

Space Force: nouvelle mission secrète

La Space Force déploie une stratégie analogue à celle de l'AID (Agence pour l'Innovation de Défense) en France, pour raccourcir ses coûts et ses délais de développement afin de mieux répondre aux menaces.

Mission secrète 

Le 3 mars 2021, l’US Space Force a lancé une fusée sonde dénommée "Terrier-Terrier-Oriole". Lancée depuis le pas de tir de Wallops en Virginie, elle a mis sur une trajectoire suborbitale une charge utile expérimentale qui n’a pas été dévoilée. Ce programme est mené par l’AFLR, le laboratoire de l’US Air Force. Issu d'un partenariat public-privé, ce contrat a pour but de diminuer les coûts de fonctionnement et d’évaluer certains démonstrateurs. Le nom de la mission est lié au type de fusée non guidée à deux étages (booster Terrier, fusée Oriole) utilisé par le Goddard Space Flght Center. Elle peut emporter jusqu'à 680 kg de charge utile à 320 km.

Premier lancement 

Ce tir fut le premier lancement lié au contrat Sounding Rocket, programme qui doit fournir des lancements suborbitaux et des services de soutien pour le Space and Missile Systems Center de l'US Air Force. Le contrat couvre une période de 7 ans pour un coût de 424 millions de dollars. Ce premier tir intervient seulement 16 mois après la signature du contrat.

Orbital ATK, Kratos et Vector 

La fusée  "Terrier-Terrier-Oriole Sounding Rocket" a été construite dans le cadre d’une joint-venture entre Northrop Grumman Innovation Systems (ex Orbital ATK),  Kratos Defense et Space Vector Corporation. Le premier fournissant la fusée, et les autres contractants l’intégration, l’interface, et la planification opérationnelle. NGIS est un spécialiste des avions légers de renseignement et de la propulsion (notamment hypersonique)- Kratos des drones ailiers, de la collaboration homme-machine, mais aussi des communications satellites- Space Vector de l’avionique et des systèmes embarqués. Le but de cette mission était probablement de tester une nouvelle capacité de communication militaire en environnement contesté au profit de la Space Force américaine. Puisque c'est précisément sur ce point que le Space and Missile Systems Center (SMC) s'est réorganisé depuis deux ans, afin d'innover plus rapidement face aux nouveaux armements spatiaux. Le recours aux sociétés innovantes et moins gourmandes en frais de structure est ici privilégié. 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription