0
Industrie
Signature d’un accord entre Lockheed et Asco pour le F-35
Signature d’un accord entre Lockheed et Asco pour le F-35
© Asco

| Gilson

Signature d’un accord entre Lockheed et Asco pour le F-35

Lockheed poursuit son marché en Belgique. Après la signature d’accords avec Sabena Aerospace et Ignition !, Lockheed a signé ce jeudi un protocole d'accord (« Memorandum of Agreement ») avec Asco pour développer de nouveaux partenariats à long terme pour la fabrication et l'assemblage de composants de haute précision et de pièces usinées dans le cadre du marché du remplacement des F-16 belges et dans l’hypothèse, évidemment, où le F-35 serait choisi par la Belgique.

Asco est déjà présente depuis de nombreuses années et de manière significative sur le F-35, après avoir remporté des appels d’offres, tels que celui signé il y a trois mois après que Fokker Technologies pour la fourniture d’ailerons haute-vitesse (« Flaperon Spars ») pour le F-35 Lightning II de Lockheed Martin. L’accord signé ce jeudi, lié à un éventuel marché belge, permettra à Asco d’augmenter sa part sur le F-35, dont le constructeur poursuit actuellement une démarche de diversification de ses fournisseurs parallèlement à la montée en cadences de la production. De quoi, pour Asco, créer ou sécuriser jusqu’à 400 emplois mais pas seulement. « La signature de ce protocole d'accord pourrait non seulement apporter un surcroît de travail significatif à notre usine de Zaventem, mais également développer davantage notre expertise et notre savoir-faire en tant que fournisseur leader de pièces usinées et d'assemblages », explique Christian Boas, CEO d’Asco.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription