1
Aviation Civile
SCAT Airlines veut encore 20 Boeing d'ici 2030
SCAT Airlines veut encore 20 Boeing d'ici 2030
© DR

| La rédaction

SCAT Airlines veut encore 20 Boeing d'ici 2030

Lors d'une réunion organisée par les autorités de l'aviation civile du Kazakhstan, SCAT Airlines a annoncé un besoin pour 20 avions Boeing supplémentaires d'ici 2030.

Achats de gros-porteurs Boeing

SCAT Airlines cherche désormais à remplacer ses Boeing 757 et 767 et à augmenter sa flotte long-courrier dans la perspective de la reprise du trafic aérien intercontinental. La compagnie aérienne compte actuellement au registre quatre Boeing 757-200 et un Boeing 767-300 qu'il s'agit de remplacer progressivement au fur et à mesure de la levée des contrats de location. Outre un besoin pour cinq avions, SCAT Airlines anticipe également le développement de son réseau long-courrier avec au moins deux appareils supplémentaires auxquels pourraient se rajouter des bimoteurs cargos, soit du 777 Fret pris en location, soit du 777-300ERSF, une fois qu'il sera progressivement disponible. Le premier doit être livré à Kalitta Air en 2023.

SCAT Airlines : un client déjà Boeing

Scat Airlines a aussi fait le choix de Boeing pour sa flotte moyen-courrier. Aux six Boeing 737 MAX 8 commandés, dont un exemplaire déjà réceptionné avant l'immobilisation de l'appareil, vont s'ajouter des exemplaires supplémentaires. La première tranche sert à la modernisation du parc moyen-courrier qui compte actuellement un Boeing 737-700 et surtout huit 737-500/300. La deuxième tranche accompagnera la développement du réseau et des fréquences. Cette croissance de SCAT Airlines s'appuiera sur le tout nouvel aéroport de Shymkent dont les travaux seront achevés d'ici à la fin de cette année pour une ouverture au début de 2022.

Préparer la reprise

Le Kazakhstan n'a pas été épargné par la pandémie et son activité transport aérien s'en est ressentie. Le nombre global de passagers transportés, toutes compagnies aériennes confondues, ne s'est élevé qu'à 5,5 millions en 2020, soit une chute de 36 % par rapport à 2019. Depuis le début de cette année, le trafic intérieur est revenu à un volume d'activités d'avant crise avec 45 liaisons aériennes assurées à raison de 590 vols hebdomadaires. Les routes internationales sont maintenant au nombre de 35 (Turquie, Biélorussie, Ukraine, Géorgie, Russie, Uzbekistan, Tadjikistan, Allemagne, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis) avec 103 vols par semaine. L'Asie centrale n'a pas fini de surprendre.

Répondre à () :


Captcha
Jacques | 15/03/2021 12:15

".... d'ici 2020" ? Retour vers le futur ??

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription