0
Avions de combat
SCAF : Lancement des études d'ici mi 2019 (MàJ) © Emmanuel Huberdeau

| ehuberdeau

SCAF : Lancement des études d'ici mi 2019 (MàJ)

La ministre des armées a annoncé un accord avec l’Allemagne pour entamer les études relatives au Système de Combat Aérien Futur.

Le 20 novembre 2018, par un Tweet, la ministre des armées, Florence Parly a annoncé le lancement d'ici mi 2019 des études d’architecture et de conception du Sytème de Combat Aérien Futur (SCAF) avec l’Allemagne : « Étape décisive aujourd’hui avec l’accord pour entamer les études d’architecture et de conception et le lancement de démonstrateurs (avion et moteur) d’ici mi-2019. Ça avance ! »

Dans un communiqué de presse commun, publié le 21 novembre, la France et l’Allemagne ont précisé la nature des avancées réalisées. Florence Parly et Ursula Von der Leyen ont validé la première phase de travaux industriels réalisés jusqu’à présent ainsi que l’organisation industrielle du programme. Airbus et Dassault seront conjointement leader du programme SCAF. Les deux sociétés réaliseront des études communes de concept et d’architecture. Celles-ci comprendront la connectivité. 

Le contrat sera signé début 2019. Et à l’occasion du salon du Bourget (Du 17 au 23 juin 2019), les études de recherche et de développement et de démonstrateurs seront lancées pour l’avion de combat et son moteur.

Paris et Berlin ont officialisé leur volonté de collaborer ensemble au développement d’un système de combat aérien futur en juillet 2017 à l’occasion d’un conseil franco-allemand de défense.

En avril 2018, à l’occasion du salon ILA de Berlin, les chefs d’état major des armées de l’air allemandes et françaises avaient signé un accord sur un besoin opérationnel de haut niveau concernant ce futur système. En parallèle, Airbus et Dassault Aviation avaient annoncé la signature d’un accord de coopération pour ce programme.

Le 19 juin 2018, les deux ministres de la défense signaient une lettre d’intention commune pour le SCAF, prévoyant le lancement d’une phase d’étude d’ici la fin de l’année 2018. En juin le ministère des armées annonçait également le lancement rapide de démonstrations : « Ces actions technologiques devront préfigurer, à l’horizon 2025, les concepts à retenir pour le futur système opérationnel. »

La lettre d’intention désignait la France comme nation leader du projet et prévoyait la possibilité pour des partenaires, en particulier européens de se joindre au projet. L’Espagne semble aujourd'hui envisager la possibilité de rejoindre l’initiative franco-allemande. 

Le SCAF prévoit le développement d’un système de systèmes mettant en réseau des plateformes, des effecteurs, des capteurs et des centres de commandement. Il devrait comprendre un nouveau chasseur habité ainsi que différents drones. Il devrait notamment remplacer à l'horizon 2040 le Rafale pour la France et le Typhoon pour l'Allemagne. 

Airbus Dassault Aviation Ministère des armées SCAF Aigle Azur Algérie ASL Airlines France

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription