2
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Retour sur le premier vol du MC-21 russe
Retour sur le premier vol du MC-21 russe
© Irkut

| La rédaction

Retour sur le premier vol du MC-21 russe

Le concurrent avoué de l'Airbus A320 et du Boeing 737 ainsi que du chinois Comac C919 a volé pour la première fois le 28 mai 2017. Ce baptême de l'air d'une durée de 30 minutes s'est effectué sans problème majeur dans les environs du lac Baïkal.

Plusieurs reports

Les essais en vol du MC-21, précédemment programmés pour le début de l'année 2017, ont été reportés plusieurs fois de suite. A la fin de février 2017, au cours des essais statiques de rupture pratiqués au TsAGI (Institut central d’aérohydrodynamique de Joukovski), des fissurations étaient apparues sur le caisson de voilure du MC-21 réalisé en matériaux composites. Selon Irkout, les renforcements nécessaires de la voilure, qui ont été également réalisés sur le prototype qui vient d’effectuer son premier vol, ont accru la masse de l’avion de 25 kg et ont décalé les essais en vol d’un mois. Cette voilure participe à la réduction de la consommation de carburant grâce à son aérodynamique sophistiquée.....

Motorisation Pratt & Whitney

A la fin de 2009, Irkout a sélectionné pour le MC-21 le Pratt & Whitney PW1400G à soufflante réductée. Le contrat final a été signé en juin 2012. Comparée à l’Airbus A320 et au Boeing 737, la rentabilité est significativement meilleure, mais par rapport à l’A320neo et au 737MAX, ce n’est pas le cas. Le PW1400G destiné aux Russes est virtuellement le même moteur que le PW1100G utilisé sur l’A320neo. La première version de l’appareil, soit le MC-21-300, est motorisée par deux turboréacteurs PW1431G d’une poussée de 137,9 kN (31 000 livres) au décollage. La version MC-21-200 sera de son côté propulsée par deux PW1428G qui délivrent 124,5 kN (28000 livres)......

Deux autres prototypes

Pour la fin de cette année, l’usine d’Irkoutsk devrait fabriquer deux prototypes supplémentaires destinés à venir participer aux essais en vol, les MC-21-300 numéros 0003 et 0004. Selon le calendrier établi par l’avionneur, il est prévu qu’à la fin mars 2018 l’appareil 0005 destiné aux essais de fatigue soit prêt. De son côté, la cellule 0002 sert aux essais de rupture depuis l’automne dernier au TsAGI. Si l’on se fie à la dernière édition du programme de développement de l’industrie aéronautique pour la période 2013-2025, acceptée par le gouvernement russe le 31 mars 2017, la certification de type russe pour l’appareil équipé de moteurs Pratt &Whitney devrait être terminée le 30 décembre 2018,tandis que l’avion motorisé par des PD-14 sera de son côté certifié le 30 décembre 2019......

Article à (re)découvrir en téléchargeant le fichier ci-dessous.

Répondre à () :


Captcha
Gustave de Medeiros | 04/05/2020 12:06

Pourquoi cet article avec une nouvelle qui date de 2017 ? Rien de nouveau ici.

Régis | 04/05/2020 18:57

C'est moi ou cet avion n'a qu'une aile ?

| | Connexion | Inscription