0
Espace
Priorité à la mission Mars 2020
Priorité à la mission Mars 2020
© NASA / JPL-CALTECH

| Pierre-François Mouriaux

Priorité à la mission Mars 2020

La prochaine mission martienne de la Nasa doit être lancée entre le 17 juillet et le 5 août. Les préparatifs se poursuivent, malgré la crise du coronavirus.

Mars 2020 plutôt que le JWST

Malgré le passage en télétravail dans la plupart de ses centres et la fermeture de certains sites pour enrayer la pandémie de Covid-19 (qui a notamment atteint une personne sur le Centre spatial Kennedy, en Floride), la Nasa a défini quels programmes nécessitaient encore la présence de main d’œuvre, et quels travaux devaient être interrompus, si non réalisables à distance.

C’est la mission Mars 2020, qui doit expédier cet été un robot mobile et un drone vers la planète rouge, qui a été jugée prioritaire, à la différence notamment du télescope spatial James Webb (JWST), dont les opérations d'intégration et de tests en Californie sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

 

Un robot nommé Perseverance

La Nasa a dévoilé le 5 mars le nom de l’astromobile de la mission Mars 2020, cinquième engin américain à évoluer sur Mars après Sojourner (arrivé en juillet 1997), Spirit et Opportunity (janvier 2004), puis Curiosity (août 2012).

Place à Perseverance (Persévérance), un nom retenu au terme d'un concours national organisé auprès d'écoliers américains (récoltant 28 000 propositions), puis d’un vote du public (qui a rassemblé 770 000 voix).

Trois puces de silicium ont par ailleurs été installées sur l’astromobile, contenant les noms des 10 932 295 personnes qui ont participé à l’opération « Envoyez votre nom sur Mars » de la Nasa.

 

Derniers tours d’hélices

Le drone Mars Helicopter Scout (MHS) également embarqué sur Mars 2020 vient d’effectuer un ultime essai au Centre spatial Kennedy.

Ses pales ont été mises en mouvement, à la vitesse de 50 rotations par seconde, pour la dernière fois avant son déploiement sur la planète rouge, en mars ou avril 2021.

D’une masse de 1,8 kg, MHS est équipé d’un moteur bi-rotor fonctionnant à l’énergie solaire. Il effectuera des vols de 90 secondes, jusqu’à 5 m de hauteur – l’équivalent de 30 km sur Terre, tellement l’atmosphère martienne est ténue.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription