0
Espace
Première mission pour la Space Force américaine
Première mission pour la Space Force américaine
© ULA

| Pierre-François Mouriaux

Première mission pour la Space Force américaine

ULA a placé sur orbite de transfert géostationnaire le sixième satellite de télécommunications militaires de la constellation américaine AEHF dans la nuit du 26 au 27 mars, à l’aide d’un lanceur Atlas 5.

Un réseau de communications sophistiquées

Construite par Lockheed Martin et Northrop Grumman (responsable de la charge utile), la constellation de satellites géostationnaires de télécommunications AEHF (Advanced Extremely High Frequency) a commencé à être déployée en août 2010.

Elle offre les meilleures communications sécurisées possibles aux forces stratégiques, nucléaires et tactiques américaines et à leurs alliés.

 

500e moteur RL 10

La mise à poste du sixième AEHF a été confiée au lanceur Atlas 5 (551) d’United Launch Alliance, c’est-à-dire dans sa version équipée de cinq propulseurs d’appoint à propergol solide, d’une coiffe de 5 m de diamètre (la plus large disponible) et d’un étage supérieur Centaur, lequel utilisait le 500e moteur RL 10 d’Aerojet Rocketdynedepuis le début de l’exploitation de ce moteur, en 1962.

 

Arrêt chrono

Interrompu durant 1 heure et 21 minutes afin de résoudre un problème de contrôleur hydraulique au sol, le lancement est finalement intervenu le 26 mars à 20h18 UTC depuis la base militaire de Cape Canaveral, en Floride.

La mission s’est terminée 5 heures et presque 40 minutes plus tard, à 1h59, avec le largage du satellite sur une orbite de 10 890 x 35 310 km, inclinée de 13,7° par rapport à l’équateur.

AEHF 6 (USA 295) est ainsi devenu le premier équipement placé sur orbite pour la Space Force, la sixième branche armée des Etats-Unis, créée le 20 décembre dernier.

 

Statistiques

Le lancement du 26 mars était le deuxième effectué par ULA cette année.

C’était la huitième mission d’un opérateur américain et la 22e à travers le monde (les Etats-Unis devancent ainsi la Chine à ce jour, avec deux missions d’avance).

C’était enfin le 83e vol de l’Atlas 5 et la 138e mission réussie par ULA.

Le prochain lancement annoncé est désormais l’envoyé de l’équipage du Soyouz MS 16 à destination de la Station spatiale internationale, le 9 avril.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription