0
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Première mission d'EVASAN pour l'A330
Première mission d'EVASAN pour l'A330
© Armée de l'air

| BOQUET Justine

Première mission d'EVASAN pour l'A330

FACE À L’ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS ET À LA SATURATION DE CERTAINS HÔPITAUX FRANÇAIS, LES ARMÉES ONT ÉTÉ MISES À CONTRIBUTION ET L’ARMÉE DE L’AIR A MOBILISÉ UN A330 PHÉNIX MRTT.

Coronavirus. 

Alors que la France fait face à son tour à l’épidémie de Coronavirus, le gouvernement a décidé de s’appuyer sur les moyens des armées. En première ligne, le service de santé des armées est le plus mobilisé. Mais l’armée de l’Air contribue également à l’effort national et a participé à l’évacuation de patients par voie aérienne depuis l’hôpital de Mulhouse, confronté à la saturation de ses moyens. 

Résilience.

Ainsi, le 18 mars, un A330 Phénix MRTT de l’armée de l’Air a décollé depuis la base aérienne d’Istres, en direction de Mulhouse, « afin d’évacuer six patients atteints du Covid-19 vers les hôpitaux des armées de Laveran et Sainte-Anne », a ainsi déclaré la ministre des Armées, Florence Parly, sur son compte Twitter le même jour. « Face à la saturation de certains hôpitaux, les armées se mobiliseront pour transporter des patients vers les établissements de santé pouvant les accueillir. L’armée de l’Air mettra à disposition des avions de transport équipés de structures médicalisées adaptées », avait d’ailleurs déclaré la ministre, dès le 16 mars, à la suite du discours du président de la République. 

Évacuations.

Plus tard dans la semaine, le samedi 21 mars, l’A330 Phénix a de nouveau été mobilisé a n de procéder au transfert de six nouveaux patients. L’appareil a alors décollé depuis la base aérienne d’Istres, s’est rendu sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse avant de rejoindre la région Aquitaine. Enfin un troisième vol a été mené mardi 24 afin d’évacuer des patients vers les hôpitaux de Brest et Quimper.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription