1
Industrie
Pilatus peaufine son PC-24
Pilatus peaufine son PC-24
© Pilatus

| Antony Angrand 426 mots

Pilatus peaufine son PC-24

En se basant sur les commentaires de ses clients Pilatus a intégré de nombreuses nouvelles caractéristiques aux PC-24 qui sortiront de la chaîne de production à partir de cette année. La philosophie de Pilatus étant d'améliorer continuellement les appareils et de les soutenir pendant toute leur durée de vie, bon nombre de ces nouvelles caractéristiques pourront être montées les PC-24 de série antérieure.

L'avionneur suisse Pilatus revoit et peaufine son jet biréacteur, le PC-24. C'est d'abord la cabine qui est équipée de nouveaux sièges exécutifs offrant plus de confort, des commandes plus intuitives et un poids plus léger. Ils sont entièrement inclinables en position couchée. Les sièges sont fixés au plancher plat de la cabine par des mécanismes de dégagement rapide pour faciliter les changements rapides de configuration des sièges au sol. En lieu et place du vestiaire avant gauche standard, les opérateurs peuvent désormais choisir d'installer une cuisine avec des options pour un four à micro-ondes, une cafetière ou une machine à expresso.

Une avionique plus intelligente

Pour les équipages du PC-24, Pilatus et Honeywell ont continué à développer et à affiner l'environnement de cockpit avancé (ACE). Un écran tactile remplace le précédent écran multifonction en équipement standard. L'écran tactile a été introduit pour la première fois dans le PC-12 NGX, et s'est avéré très apprécié pour la saisie et la modification des données du plan de vol, le changement de fréquences radio et le contrôle du radar météorologique. 

Retour au manche

Le système de commandes de vol du PC-24 intègre désormais un retour tactile en roulis et en tangage pour éviter les attitudes de vol inhabituelles involontaires. Si l'avion dépasse un angle d'inclinaison de 51 degrés, la protection contre le roulis s'enclenche pour ramener l'avion à un angle d'inclinaison de 31 degrés. S'il est prévu que le PC-24 dépasse les limites Vmo/Mmo, le servo de tangage s'enclenchera jusqu'à ce que l'avion sorte de la condition de survitesse potentielle. La protection contre les retours tactiles est assurée même lorsque le pilote automatique est désactivé, et peut être neutralisée manuellement par le pilote à l'aide d'un bouton de déconnexion rapide.

Ajustement de puissance 

Le système d'auto-manette standard comprend également une nouvelle fonction de protection automatique contre la vitesse. Cette fonction offre une protection contre la sous-vitesse et la survitesse en engageant automatiquement la manette des gaz pour ajuster la puissance de sorte que l'avion reste toujours dans l'enveloppe de vitesse complète pour toutes les phases de vol. Travaillant en conjonction avec la manette des gaz automatique, le Fadec du moteur FJ44-4A de Williams a également été ajusté pour réduire les variations de puissance en croisière et en descente.

Sécurité améliorée

Une nouvelle fonction de compensation automatique en lacet réduit encore la charge de travail de l'équipage de conduite pendant les phases de décollage et de montée. Ce mode de pilotage automatique est automatiquement activé lorsque l'amortisseur de lacet est engagé et tente de maintenir l'avion à zéro dérapage. 

 

Répondre à () :


Captcha
Goldberg. RAYMOND | 11/07/2021 16:07

suis un fana de pilotage et ce depuis les années 1943 1944 1945. j'ai vu le Doc fit des Spit contre Meserchmit 109 et FW long nez

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription