1
Aviation Civile
Pas assez d'avions pour la demande en fret aérien
Pas assez d'avions pour la demande en fret aérien
© DR

| La rédaction

Pas assez d'avions pour la demande en fret aérien

Paradoxe. Avec l'immobilisation des flottes d'avions dans le monde, il n'y a plus assez de capacité proposée pour répondre à la demande en fret aérien.

La capacité en fret a chuté de 42 %....

Le trafic aérien mondial de fret a chuté de près de 28 % durant le mois d'avril 2020 par rapport à la même période de 2019 vient d'indiquer l'IATA (Association du transport aérien international). Rien de surprenant puisque cela est la conséquence de l'immobilisation des flottes d'avions un partout dans le monde en raison de la pandémie de coronavirus ou covid-19. L'essentiel du trafic de fret se réalise en effet dans la soute des avions passagers. Et cette capacité en soute s'est donc logiquement effondrée de 75 % par rapport au mois d'avril 2019, partiellement compensée par une hausse de 15 % de l'offre sur les flottes d'avions tout cargo.

....Plus que le trafic

Le paradoxe est que cette immobilisation crée une situation de pénurie face à une demande qui est toujours là. Pour l'IATA, le signe le plus évident de cette pénurie de capacité est l'ampleur de ce différentiel entre la baisse du trafic, moins de 28 %, et l'offre qui s'est contractée de 42 % en avril 2020 par rapport à la même période de 2019. Cette pénurie de capacité a pour conséquence d'affaiblir la chaîne logistique mondiale, entraînant l'emploi du transport maritime qui est "plus long et plus coûteux", souligne l'IATA, et ce malgré les efforts des compagnies aériennes qui affrètent des vols spéciaux et/ou ont reconverti les cabines passagers de leurs avions pour le transport de fret léger.

Accélérer les procédures

L'IATA demande donc aux gouvernements de s'activer pour mettre fin à cette situation de pénurie de capacité en "accélérant les autorisations pour les activités de fret aérien, en accélérant les autorisations douanières pour le fret de produits médicaux d'urgence et en s'assurant qu'il y a les personnels et les infrastructures adéquats pour fluidifier le traitement du fret".

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription