0
Défense
Otan : Indra participe à la modernisation des AWACS
Otan : Indra participe à la modernisation des AWACS
© OTAN

| BOQUET Justine

Otan : Indra participe à la modernisation des AWACS

Indra participera à la modernisation des AWACS de l'Otan.

Fin décembre, l'industriel espagnol Indra a annoncé avoir été sélectionné par l'Otan afin de participer à la modernisation des avions de surveillance AWACS mis en œuvre par l'Alliance. L'ambition est ainsi de renouveler certains systèmes de l'appareil pour accroître sa durée de vie. Les AWACS devront pouvoir voler jusqu'en 2035. « Les AWACS seront ainsi préparés à opérer et à maintenir leur supériorité dans le cadre de scénarios impliquant une grand part de numérique, et amenés à émerger au cours des prochaines années », rapporte ainsi l'entreprise espagnole. Dans ce sens, les systèmes de communications et de mise en réseau seront remplacés par des solutions plus modernes, en coopération avec Boeing. La conduite de cette modernisation fait partie d'un contrat d'1 Md$, annoncé par le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, en novembre dernier.

L'OTAN exploite ainsi une flotte de 14 AWACS, des Boeing E-3A. Ces appareils sont employés par l'Alliance afin « d'assurer la surveillance aérienne, le commandement et le contrôle, la gestion de l'espace de bataille et les communications », rapporte l'OTAN. Ces aéronefs sont stationnés sur la base aérienne de Geilenkirchen, située en Allemagne. Ils sont ainsi déployés sur le territoire de l'Alliance mais également en soutien des opérations extérieures. Les AWACS de l'OTAN ont notamment participé aux opérations de la coalition contre l'Etat islamique afin de sécuriser l'espace aérien. « Le premier vol d'un AWACS de l'OTAN à l'appui de la coalition contre l'EIIL a eu lieu le 20 octobre 2016. Opérant depuis la base aérienne de Konya, en Turquie, les appareils contribuent à l'établissement de la situation aérienne générale de la coalition en remplissant une fonction de surveillance et de connaissance de la situation, rendant par la même l'espace aérien plus sûr », décrit l'Alliance.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription