0
Espace
Orbital ATK retenu pour construire le satellite d'observation de la Terre Landsat 9
Orbital ATK retenu pour construire le satellite d'observation de la Terre Landsat 9
© NASA

| Pierre-François Mouriaux

Orbital ATK retenu pour construire le satellite d'observation de la Terre Landsat 9

L'agence spatiale américaine a confié au constructeur Orbital ATK la réalisation du prochain satellite Landsat.

Orbital ATK, qui avait déjà fourni le satellite d'observation de la Terre Landsat 8 (mis en service en février 2013), vient de se voir confier par la Nasa la réalisation de son successeur, dans le cadre d'un contrat de 129,9 M$.

Le contrat comprend la conception et la fabrication de l'engin, l'intégration des instruments Oli 2 et Tirs 2 (fournis par Ball Aerospace et le centre Goddard de la Nasa), les essais, les vérifications en vol et le support opérationnel.

Le satellite reprendra de nombreux éléments de son prédécesseur, notamment la plate forme LEOStar 3, est pèsera 2,6 t au décollage. Il pourrait être lancé en 2020, soit trois ans plus tôt que prévu jusqu'à présent, depuis la base de Vandenberg, en Californie. Comme tous les satellites Landsat, il sera opéré par l'Institut d'études géologiques américain (USGS).

Il évoluera sur une orbite héliosynchrone circulaire, à 705 km d'altitude, incliné à 98,2°. Sa résolution optique devrait également être de 30 m dans les bandes visibles, infrarouge et proche infrarouge, et de 15 m dans la bande panchromatique. Il fournira 700 vues par jour durant au moins dix ans.

 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription