0
Défense
Nouveaux retards pour le KC-46A de Boeing
Nouveaux retards pour le KC-46A de Boeing
© Boeing

| Duncan

Nouveaux retards pour le KC-46A de Boeing

L’avion ravitailleur KC-46A de Boeing est victime de nouveaux retards. Le premier vol d’un véritable prototype doté de tous ses équipements militaires pourrait glisser de plusieurs mois. Il y a un an déjà, en janvier 2014, le DOT&E (la direction des évaluations de matériels et des essais opérationnels du Pentagone) désignait le KC-46A comme un programme à « hauts risques », susceptible de connaître un retard de « six à douze mois ».

Un récent rapport du Government Accountability Office (GAO, équivalent de la Cour des comptes française) passe en revue les problèmes auxquels doit faire face le constructeur américain. Le rapport évoque des difficultés rencontrées par les fournisseurs des systèmes de ravitaillement, notamment au niveau des nacelles montées sous les ailes et la perche rigide montée à l’arrière du fuselage. La livraison de la perche destinée au premier prototype aurait ainsi subi un retard de huit mois.

Le rapport du GAO fait également état de problèmes d’intégration logicielle. Le nombre de problèmes rencontrés dans ce domaine est deux fois plus élevé que les premières estimations.

On apprend donc sans surprise que le premier vol d’un prototype de l’appareil équipé de l’ensemble de ses systèmes militaires est en train de prendre du retard. C’est la prochaine étape clé pour le programme, après le vol d’un appareil de développement au mois de janvier dernier.

A l’époque on annonçait ce premier vol pour le mois d’avril, ce qui représentait déjà un retard de trois mois. Mais les dernières déclarations de Deborah Lee James, chef du Department of the Air Force au Pentagone, évoquent un retard supplémentaire de plusieurs mois.

Selon l’échéancier actuel, 18 appareils doivent être livrés d'ici août 2017. L'US Air Force prévoit d'acquérir au total 179 KC-46A Pegasus d'ici 2027.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription