1
Espace
Nouveau report de deux ans pour la deuxième mission ExoMars
Nouveau report de deux ans pour la deuxième mission ExoMars
© ESA

| Pierre-François Mouriaux

Nouveau report de deux ans pour la deuxième mission ExoMars

La mission européano-russe à destination de la planète rouge ne décollera pas cet été. Prochaine tentative à partir d’août 2022.

Décision sans surprise.

L’annonce n’est pas une surprise et fait suite à l’échange vidéo annoncé depuis quelques semaines et intervenu ce 12 mars entre Jan Woerner, directeur général de l’Agence spatiale européenne, et Dmitri Rogozine, directeur général de l’entreprise d’Etat Roscosmos : la deuxième mission ExoMars, qui devait être lancée à partir du 26 juillet prochain à destination de la planète Mars pour y déposer l’astromobile Rosalind Franklin et rechercher des traces de vie primitive, est repoussée à la fenêtre de lancement de 2022, qui aura lieu entre août et octobre 2022.

ExoMars 2022 sera toujours embarquée sur un lanceur Proton mis en œuvre depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

 

Décision difficile mais nécessaire.

Logiciels de bord, avionique et extraction des parachutes restent visiblement les principaux problèmes techniques à résoudre sur la mission. Dès lors, maintenir le créneau de lancement en 2020 aurait signifié faire l’impasse sur un certain nombre de tests cruciaux, considère Jan Woerner, qui parle d’une décision « fort décevante » mais nécessaire.

La deuxième mission ExoMars rate ainsi sa deuxième fenêtre martienne : les agences européenne et russe avaient renoncé à celle de mai 2018 deux ans auparavant, compte tenu de l’ensemble des retards déjà constatés.

Répondre à () :


Captcha
Jacques Toraille | 12/03/2020 15:17

Il faut bien sûr lire "Dès lors, maintenir le créneau de lancement en 2020 aurait…"

| | Connexion | Inscription