0
Armées
Moyen-Orient : fin de missions des F-16 néerlandais © Ministerie van Defensie

| BOQUET Justine

Moyen-Orient : fin de missions des F-16 néerlandais

Les Pays-Bas ont mis fin à la mission de leur F-16 déployés au Moyen-Orient dans le cadre de la lutte contre l'Etat Islamique.

Le Ministère de la Défense des Pays-Bas a annoncé le 31 décembre le retrait des F-16 du Moyen-Orient. Six avions de combat F-16 étaient ainsi déployés en Jordanie afin de participer à la lutte contre l'Etat Islamique dans le cadre de la coalition internationale. Les appareils sont retournés aux Pays-Bas le 2 janvier.

Au cours de l'année 2018, la flotte néerlandaise de F-16 a réalisé dans le cadre de ce déploiement 3 000 sorties aériennes et a mis en œuvre 2 100 missiles. La participation néerlandaise a permis de détruire plusieurs entrepôts logistiques de l'Etat Islamique ainsi que des véhicules et infrastructures permettant le stockage d'armes.

Si les F-16 sont retirés du Moyen-Orient, les Pays-Bas continuent malgré tout à contribuer à la lutte contre l'Etat Islamique à travers la formation des soldats irakiens.

Le choix du retrait des F-16 aurait été motivé par une volonté de disposer d'une meilleure disponibilité des appareils afin de pouvoir contribuer aux missions de l'OTAN. Cela permettra également de débuter « la transition vers le nouvel avion de chasse F-35 », rapporte le Ministère de la Défense. En effet, les Pays-Bas ont passé commande pour 37 avions de combat F-35. Deux appareils ont déjà été remis aux forces du pays mais demeurent aux Etats-Unis, où ils servent à la formation des pilotes et mécaniciens. L'année 2019 devrait voir l'arrivée des premiers chasseurs aux Pays-Bas. Rappelons que la force aérienne néerlandaise aligne actuellement 61 F-16 A/B.

Coalition internationale F-16 F-35 Moyen Orient Pays-Bas

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription