1
Espace
Michael Hopkins, premier astronaute de la Space Force
Michael Hopkins, premier astronaute de la Space Force
© NASA / YouTube

| Pierre-François Mouriaux

Michael Hopkins, premier astronaute de la Space Force

La Space Force américaine a accueilli dans ses rangs son premier astronaute, lors d'une cérémonie qui s'est tenue le 18 décembre en direct depuis la Station spatiale internationale.

Un nouveau Gardien

Fondée il y a un an, le 20 décembre 2019, la Space Force des Etats-Unis (USSF) compte désormais un astronaute parmi ses Gardiens (Guardians), comme sont désormais nommés ses membres en service : le colonel Michael Hopkins, qui a servi pendant 27 ans dans l'armée de l'Air américaine et séjourne actuellement à bord de la Station spatiale internationale – il est arrivé le 17 novembre à bord du vaisseau Crew Dragon de la mission Crew 1, dont il est le commandant.

Agé de 51 ans et astronaute de la Nasa depuis août 2009, Michael « Mike » Hopkins s’était porté volontaire pour être transféré à la sixième récente branche de l'armée américaine.

Son intronisation au sein de l’USSF s’est déroulée le 18 décembre, à l’occasion d’une liaison vidéo en direct entre la Station et la Terre, à laquelle participaient le général Jay Raymond, chef des opérations spatiales de l'armée de l'Air américaine, et Jim Bridenstine, l’administrateur de la Nasa.

 

Discours solennel

Devant une large banderole ornée du logo de la Space Force (qui rappelle étonnamment celui des membres de la flotte spatiale Starfleet de Star Trek), Michael Hopkins a prononcé ce petit discours très solennel, la main droite levée :

« Moi, Michael Scott Hopkins, ayant été nommé colonel de la Force Spatiale américaine, je porte solennellement le témoignage que je soutiendrai et défendrai la Constitution des États-Unis contre tous les ennemis, étrangers et nationaux, que je serai sincère et fidèle à cette Constitution, que je m'acquitterai librement de cette obligation, sans aucune réserve mentale ni intention d'évasion, et que je remplirai bien et fidèlement les devoirs de la fonction dans laquelle je suis sur le point d'entrer, que Dieu me vienne en aide. »

Une déclaration assez inattendue depuis l’ISS, sensée être un lieu de paix et détaché des considérations politiques, et où séjournent également actuellement les cosmonautes russes Sergueï Ryjikov et Sergueï Koud-Svertchkov.

Répondre à () :


Captcha
Dantoing. Patrick | 24/12/2020 02:26

Très bien tout ça, apparement c'est une force 100% Américaine, le top aurait était une équipe internationale

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription