13
Défense
MCO : Dassault Aviation veut encore faire mieux
MCO : Dassault Aviation veut encore faire mieux
© Dassault Aviation

| La rédaction

MCO : Dassault Aviation veut encore faire mieux

La mise en place de la verticalisation du MCO du Rafale a permis à Dassault, à la DMAé et aux Forces d'assurer une disponibilité des avions de combat meilleure que prévue.

Le Dassault Rafale entre les mains de RAVEL

Le bilan d'étape dressé par la ministre des Armées, Florence Parly, sur la réforme du maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels des Forces est l'occasion pour Dassault Aviation de souligner que la mise en place de la verticalisation du MCO des avions de combat Rafale de l'Armée de l'Air a permis d'assurer une disponibilité de 76 % des Rafale, mieux que les 73 % prévus par le contrat connu sous le nom de Ravel. A ce dernier, mis en place depuis 18 mois, vient de s'ajouter celui portant sur les avions de surveillance maritime ATL2.

Un outil numérique à venir

Dassault Aviation annonce que "la qualité de ce service va encore s’améliorer au fil du temps, comme prévu, avec notamment la mise en place d’un système d’information bâti en coopération avec les opérationnels par Dassault Aviation ; un outil qui s’appuie sur l’expertise de Dassault Systèmes en matière de gestion/analyse des données et qui sera basé sur sa technologie Cloud et son logiciel EXALEAD".

Le plateau physique permanent de la DMAé

Dans l'entretien accordé à Air & Cosmos par la directrice de la DMAé, l'ingénieure générale hors classe Monique Legrand-Larroche, (Cf. du numéro spécial MCO du 18 septembre 2020), cette dernière indiquait que les premiers retours du contrat Ravel étaient "positifs puisque le nombre d'aéronefs en attente de décision a été diminué par deux". Et de souligner l'efficacité du "modèle de plateau permanent" mis en place pour le MCO de l'Airbus A400M mais aussi du Dassault Rafale.

Répondre à () :


Captcha
Pascal | 15/10/2020 18:49

A lire

Rodier | 16/10/2020 03:06

Le contenu n'est pas calibré au format smartphone. C'est un gros handicap pour une lecture ais6et aussi rapide. A corriger impérativement

scubaba | 16/10/2020 07:16

Dans cet article, que veut vraiment dire 'verticalisation' du MCO ?

Kevin | 16/10/2020 18:27

Cela signifie que la DMAé contractualisé désormais le MCO avec un seul industriel chef de fil, responsable des opérations et garant des cibles de disponibilité au nom de l’ensemble des industriels parties prenantes

Vincent | 16/10/2020 07:50

Il faut chercher à améliorer le rafale le rendre plus rapide, plus performant au combat.

Canton | 16/10/2020 09:52

Je suis fière de voir que l'avion d'assaut soit exelan mon p'tit fils est dans les commandos parachutistes dans l'aviation au Niger merci

Canton | 16/10/2020 09:52

Je suis fière de voir que l'avion d'assaut soit exelan mon p'tit fils est dans les commandos parachutistes dans l'aviation au Niger merci

Serge Budka | 16/10/2020 09:53

J'ai fait 3ans d'armée en FFA j'en suis fier et je suis de près les infos concernant nos armées. Merci d'avance pour vos informations .

borok83 | 16/10/2020 12:30

Courage, et notre reconnaissance

Vitry | 16/10/2020 17:56

Ce n'est pas très prudent ni très discret de localiser ses proches combattants sur internet

CIZERON | 16/10/2020 20:47

Passionné d'aviation depuis mon plus jeune âge, je lis toujours vos articles avec attention et joie.

Beaud Gérard | 18/10/2020 10:11

Une raison de plus pour acheter le Rafale ! Pourquoi en Suisse « on » garde sous silence que la France a déjà acheté 17 PC21 suisses et donc une contre-affaire est déjà partiellement effectuée. De plus, les éloges françaises sur la parfaite compatibilité du PC21 comme première étape décollage sont plus qu’une référence. Voir fana de l’aviation hors série 2019.

| | Connexion | Inscription