1
Défense
L'intelligence artificielle fait évoluer le paysage de la défense
L'intelligence artificielle fait évoluer le paysage de la défense
© Market Forecast

| BOQUET Justine

L'intelligence artificielle fait évoluer le paysage de la défense

Une étude vient mettre en avant l'impact de l'intelligence artificielle dans les armées, à la fois sur un plan opérationnel et industriel.

L'IA, facteur d'innovation.

La révolution et les évolutions apportées par l'intelligence artificielle ne sont plus à démontrer. Dans le monde civil comme militaire, algorithmes et IA viennent apporter un complément d'information et représentent une plus-value, d'autant plus incontestable dans le domaine militaire. L'ensemble des armées du monde ont bien compris la nécessité de se tourner vers le big data et l'IA afin d'innover et de parvenir à conserver une supériorité opérationnelle sur l'adversaire. Les stratégies d'IA appliquées à la défense se multiplient et s'accompagnent généralement de réflexions sur les questions éthiques, dans un contexte occidental où l'emploi de SALA est vivement critiqué.


Compétition internationale.

Market Forecast a consacré une étude à ce sujet, et est venu analyser les impacts de l'IA au domaine de la Défense. C'est-à-dire aussi bien les apports pour les armées que la façon dont les travaux sont menés par les industriels. Nommé « Artificial Intelligence will arm defense contractors for global growth », ce rapport met en avant la façon dont les Etats se sont tournés vers cette nouvelle technologie afin de venir compléter les moyens de leurs armées. « Des nations comme la Chine ou la Russie réalisent des investissements substantiels dans l'IA pour des applications militaires, venant parfois poser des questions au regard du droit international et des droits humains », peut-on lire dans le rapport de Market Forecast. Des investissements visant ainsi à concurrencer les pays membres de l'OTAN, qui se sont eux aussi tournés largement vers l'intelligence artificielle afin de renforcer les capacités de leurs plateformes.

 

Volet industriel.

Mais l'adoption de l'IA dans les technologies de défense vient également questionner le tissu industriel. Selon Market Forecast, dans une grande majorité des cas, les Etats devront se tourner vers de nouvelles entreprises, plus petites et souvent non issues du secteur de la Défense afin de pouvoir se doter d'algorithmes performants. « Par exemple, aux Etats-Unis, plus de 60% des contrats tournés vers l'IA, inscrits dans le budget présidentiel de l'année fiscale 2017, sont menés par des acteurs non traditionnels de la Défense et des petits fournisseurs », rapporte Market Forecast. S'il n'y a aucun doute sur le fait que les géants de la défense et fournisseurs historiques continueront à mener leur activité, beaucoup s'appuieront donc sur de plus petites structures, spécialisées, afin d'intégrer la brique IA. En France, on peut ainsi penser à la petite entreprise EarthCube, qui malgré sa taille réduite et son jeune âge fait fortement parler d'elle et est parvenue à décrocher d'importants contrats dans la défense. Elle en a même fait son cœur d'activité. A l'avenir, les géants de la défense devront donc marcher aux côtés des plus petits et apprendre à collaborer avec ces structures qui portent elles aussi l'innovation. Car en effet, le marché de l'IA pour la défense devrait connaître un taux de croissance annuel moyen de 10,29% entre 2020 et 2028, démontrant l'importance de cette technologie qui offre d'importants débouchés commerciaux.

Répondre à () :


Captcha
Wrangel | 14/04/2020 20:01

Bonjour Madame, Monsieur J'ai du mal à comprendre comment nous arrivons à une telle précision. Sur une base de 100 au départ, une progression moyenne annuelle nous permet d'arriver à 218,92 en huit années ce qui semble un peu présompteux comme précision mais peut-être ai-je mal compris. Belle journée.

| | Connexion | Inscription