0
Industrie
L’industrie et les régulateurs européens se réunissent pour l’aviation zéro émissions
L’industrie et les régulateurs européens se réunissent pour l’aviation zéro émissions
© Easa

| Antony Angrand

L’industrie et les régulateurs européens se réunissent pour l’aviation zéro émissions

Les principaux acteurs de l’industrie aéronautique européenne se sont réunis à Oslo pour définir le cadre d’un programme unique qui transformera le transport aérien norvégien et servira de terrain d’apprentissage pour l’aviation durable à l’échelle régionale.

Des représentants d’Airbus, d’Avinor, de Leonardo, de Safran, de SAS Scandinavian Airlines et de Widerae ont assisté à une réunion dirigée par l’autorité norvégienne de l’aviation civile et l’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne (AESA) pour lancer les travaux du Groupe de travail "zéro émissions".

Le ministre norvégien des Transports, Knut Arild Hareide, s’est joint à l’équipe d’ouverture.

S’appuyant sur l’expérience d’autres secteurs des transports et répondant aux attentes de ses citoyens, la Norvège prend des mesures en vue de la mise en œuvre rapide du transport aérien sans émissions sur son marché régional. La géographie de la Norvège avec ses nombreux fjords et montagnes qui entravent le transport terrestre, fait du transport aérien un élément essentiel de son infrastructure globale. 

Pour l’AESA en tant que régulateur européen, le programme s’inscrit dans le double mandat visant à réduire l’impact environnemental de l’aviation tout en assurant la sécurité du transport aérien.

« L’AESA joue un rôle de premier plan dans l’élaboration et la mise en œuvre actives de mesures visant à relever les défis environnementaux. Cet effort de collaboration avec l'autorité de l'aviation civile norvégienne et des représentants de premier plan de l’industrie fournit une base solide pour des mesures concrètes et efficaces pour permettre l’innovation et réduire les émissions de l’aviation », a déclaré Patrick Ky, directeur exécutif de l’AESA.

Pour la Norvège, la création du Groupe de travail apporte une dimension internationale précieuse à leur ambition régionale. L’engagement d’acteurs de l’aviation nouveaux et établis à tenir compte des défis environnementaux, économiques, technologiques et institutionnels assure une approche globale.

Lors de sa réunion de lancement, le Groupe de travail a convenu d’élaborer un rapport et une feuille de route de recommandations réalisables pour soutenir l’ambition norvégienne, qui seront présentés au gouvernement norvégien à l’été 2020. 

Ce qui comprendra des mesures à court terme qui pourraient être mises en œuvre d’ici 2025 environ ainsi que des mesures à plus long terme qui s’étendront jusqu’en 2030 ou au-delà.

Parallèlement, le Groupe de travail travaillera à trouver des solutions qui peuvent contribuer aux efforts européens plus larges en faveur de l’aviation durable. Une attention particulière sera accordée aux mesures et mesures potentielles pour promouvoir la transition vers des aéronefs sans émissions.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription