1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Applications

0
Couverture
© ASI
22/11/2017 06:04 | Par A Rome, Pierre-François Mouriaux

L'excellence spatiale italienne en réseau

L'Italie s'est dotée en début d'année de sa première entité entièrement dédiée aux transferts de technologie, sous la forme d'un institut.

Après une dizaine de mois d'études, l'Agence spatiale italienne (ASI) et Hypatia (un consortium de recherche sur les technologies innovantes pour le développement durable et la qualité de la vie, basé à Rome) ont créé en février dernier la Fondation Edoardo Amaldi, du nom du physicien italien (1908-1989), cofondateur de l'Institut italien pour la physique nucléaire (INFN) et du Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN).

S'inspirant du Fraunhofer-Gesellschaft à Munich, le plus grand institut européen spécialisé dans la recherche en sciences appliquées (qui regroupe près de 70 instituts de recherche allemands et compte 24 000 employés), son objectif est la mise en réseau des différentes excellences italiennes, afin d'exploiter le potentiel des transferts de technologies entre le spatial et les applications terrestres quotidiennes. Son accès est soumis à une évaluation rigoureuse et payante.

 

Autonomie financière d'ici deux ans.

L'investissement de départ est de 4 M€, mais l'objectif est d'atteindre l'autonomie financière d'ici deux ans. Une quinzaine de personnes travaille actuellement pour l'Institut (basé dans les locaux de l'ASI, à Rome), qui regroupe par ailleurs quatre sociétés : Altech (ingénierie et support logistique pour l'exploitation de la Station spatiale international), le Centre italien de recherche aérospatiale (CIRA), e-Geos (spécialiste des activités géospatiales) et ELV/Avio (constructeur de Vega). Trois laboratoires devraient les rejoindre d'ici la fin de l'année.

Agence spatiale italienne ASI Fondation Amaldi Transfert de technologie

Répondre à () :

| Connexion | Inscription