3
Aviation Civile
Les moyen-courriers russe MC-21 et chinois C919 poursuivent méthodiquement leurs essais en vol
Les moyen-courriers russe MC-21 et chinois C919 poursuivent méthodiquement leurs essais en vol
© Irkut Corp.

| Yann Cochennec 389 mots

Les moyen-courriers russe MC-21 et chinois C919 poursuivent méthodiquement leurs essais en vol

Pendant que l'immobilisation au sol des Boeing 737 MAX se poursuit, les moyen-courriers russe Irkut MC-21-300 et chinois Comac C919 poursuivent méthodiquement leurs programmes d'essais en vol. [...] (389 mots)

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Air & Cosmos
Déjà abonné ?

Répondre à () :


Captcha
Elyo | 31/12/2019 14:36

Ces avions risquent d'être sur les marchés européens et américains seulement quelques années avant les nouveaux Airbus et Boeing dotés de nouveaux moteurs plus propres et moins gourmands. De ce fait je ne comprends pas trop leur calendrier, à moins qu'ils aient pris conscience que leur pénétration dans le monde occidental est pratiquement impossible

Thorvald | 31/12/2019 16:35

C'est d'une part une volonté indépendance stratégique en maitraisant les technologies mais aussi et l'histoire leur donne raison un moyen de s’affranchir des lois extraterritorial américaine et de leur sanction avec effet rétroactif. De plus la chine avec son marché intérieur à la moyen d’amortir des les investissement consentit. Ce qui leur manquait jusqu’à présent c'était la technologie des moteurs qu'il viennent d’acquérir en rachetant un fabricant ukrainien de moteur ...

Elyo | 01/01/2020 12:23

Vous avez raison Thorvald, la Russie et surtout la Chine ont un immense marché intérieur qui leur permettra d'écouler leurs avions. Ils ont aussi probablement d'autres projets concernant les machines du futur et les technologies qui s'y rapportent

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription