1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Défense

0
Couverture
© Emmanuel Huberdeau
08/02/2019 09:47 | Par ehuberdeau

Les Mirage 2000 frappent au Tchad en dehors du cadre de Barkhane

Les Mirage 2000 français basés au Tchad et au Niger ont réalisé plusieurs frappes, à la demande des autorités tchadiennes, contre une colonne de véhicules venant de Libye.

Le Lundi 4 février, l'état major des armées a annoncé qu'une patrouille de Mirage 2000 de l'armée de l'Air est "intervenue (le 3 février à 18h heure de Paris) conjointement avec l’armée tchadienne au Nord du Tchad pour frapper une colonne de 40 pickups d'un groupe armé en provenance de Libye, s'infiltrant profondément en territoire tchadien. Cette intervention en réponse à la demande des autorités tchadiennes a permis d’entraver cette progression hostile et de disperser la colonne".

Une première patrouille avait effectué plus tôt dans la journée, un "show of force", c'est à dire un passage à très basse altitude, au dessus de la colonne en guise d'avertissement.

Jeudi 7 février, l'état major des armées a annoncé que les Mirage 2000 ont poursuivi, au cours de la semaine, leurs frappes contre cette même colonne. Au total sept Mirage 2000, cinq basés à N'Djamena et deux basés à Niamey ont été impliqués dans l'intervention, larguant une vingtaine de bombes. Des aéronefs tchadiens sont également intervenus. Côté français cette mission a également mobilisé un drone MQ-9 Reaper et deux ravitailleurs en vol C-135. 

Trois drones Reaper et sept Mirage 2000 sont déployés au Sahel dans le cadre de l'opération Barkhane. Des Mirage 2000D ainsi que des Mirage 2000C participent depuis plusieurs années à l'opération. Des patrouilles mixtes sont généralement organisées. Le Mirage 2000D étant chargé du guidage des bombes emportées par les deux types d'appareils. Le Mirage 2000C peut intervenir également avec ses canons de 30 mm. 

L'EMA a expliqué que cette intervention se déroule en dehors du cadre de l'opération Barkhane et a été réalisée à la demande des autorités tchadiennes. 

Le 7 fevrier, la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat a annoncé avoir demandé une audition de la ministre des armées Florence Parly pour "faire le point sur l’évolution de la situation".
 

Armée de l'Air Mirage 2000 Tchad

Répondre à () :

| Connexion | Inscription