10
Défense
Les Dassault Mirage 2000C reviennent à Barkhane
Les Dassault Mirage 2000C reviennent à Barkhane
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy

Les Dassault Mirage 2000C reviennent à Barkhane

A leur précédent retour en France, c'était la "der des der", mais une fois de plus, les Mirage 2000C de l'escadron 2/5 Ile de France vont revenir à Niamey apporter leurs atouts à l'opération Barkhane.

Retour à Niamey pour le 2/5 Ile de France

Une fois de plus, les Dassault Mirage 2000C de l’escadron 2/5 Ile de France vont revenir à Niamey (Niger) apporter leurs atouts à l’opération Barkhane. Les appareils vont rejoindre le Sahel courant novembre : deux appareils pourront remplacer autant de Mirage 2000D, sur les sept que comptait jusqu’alors le détachement de chasse. Ces jets de l’Armée de l’Air et de l’Espace sont essentiels à l’attrition des groupes armés terroristes, avec plusieurs dizaine de frappes réalisées rien que cette année.
 

Le Mirage 2000C peut prendre 4 bombes Mk82

L’avantage du Mirage 2000C est qu’il peut emporter jusqu’à quatre bombes Mk82 (non guidées, mais avec fonction airburst, explosant en altitude pour un usage antipersonnel), des bombes GBU-12 guidées laser, mais il dispose aussi en interne de deux canons de 30 mm, dont sont dépourvus les Mirage 2000D. Ces défauts de cuirasse sont précisément l’objet du rétrofit à mi-vie du Mirage 2000D, qui pourra bientôt porter un pod canon de 30 mm, en regard du pod de ciblage.
 

Besoin d'un désignateur externe

Mirage 2000C et 2000D opèrent en MFFO (patrouille mixte) afin de se compléter mutuellement. Car le Mirage 2000C ne peut tirer seul des bombes guidées laser : il lui faut un désignateur externe, Mirage 2000D, mais aussi ATL2 pourvu d’une boule optronique MX20, drone Reaper, et demain ALSR Vador. Un désignateur basé au sol (JTAC) peut également fournir la cible. Ce déploiement devrait, cette fois, être le dernier des Mirage 2000C, qui seront retirés du service à la mi-2022, l’Ile-de-France transférant à l’escadron 2/3 Champagne la mission de formation assurée aujourd’hui avec sept biplaces purs Mirage 2000B.

Répondre à () :


Captcha
luc | 26/10/2020 13:55

Pour frapper des 4×4 au Mali, la France pourrait utiliser des avions un peu moins chers. Cet avion pourrait ressembler au Canberra ou au Vautour. Avec une une autonomie d'au moins 4 heures, il pourrait remplacer, de façon plus économique, les mirages 2000 et les Rafales pour des missions de surveillance ou des missions de combat dans des conflits de basse intensité, comme au Sahel, en étant moins dépendant du ravitaillement en vol.

Udman | 26/10/2020 14:05

Ou des Super tucano

Udman | 26/10/2020 14:05

Ou des Super tucano

Legibbon | 26/10/2020 17:48

Encore mieux mon ami , il existe ce qu’on appelle les drones. Pas la peine d’envoyer nos courageux soldats courrir après 2 clampins a moto. Le drone couvre des centaines de kilomètres et coûte nettement moins chers en heures de vol . Mais ça mon ami il faudra encore attendre longtemps avant que l’armée de l’air en soit équipée... C’est sa la France mon ami !!!

PeeF | 27/10/2020 08:46

Exact, avec des mitrailleuses et des roquettes non guidées, il y a moyen de faire quelques dégâts sans exploser le budget. Dans un conflit asymétrique, on peut soit développer à l'infini la guerre électronique soit adapter ses moyens aux capacités de ses ennemis. Que deviennent les Tucanos (ou similaires) qui ont été incorporés aux armées locales ?

LEFEBVRE | 26/10/2020 14:01

Très intéressant

brazilier | 26/10/2020 14:29

Remarque intéressante mais comment le ministère des Armées justifie t-il l'option rafales et mirages ?

jacques nisseron | 26/10/2020 21:38

La dernière "libération" prouve que les Maliens et les djihadistes s'entendent sur notre dos. Franchement nous n'avons rien à faire là-bas. Rapatrions nos militaires puisque le motif invoqué est de nous empêcher d'avoir des attentats en France. Nous en avons empêché 32 (?) et maintenant les assassins viennent de Russie. Allons nous aller faire la police chez Poutine et chez les tchétchenes ?

PeeF | 27/10/2020 09:25

J'ajoute que le Mali est censé disposer de 6 Tucanos et le Mali 3. Un appareil s'est écrasé récemment en retour de mission. Qu'en est-il de leur efficacité opérationnelle et plus largement de l'activité des armées de l'air locales ?

patrico | 27/10/2020 13:47

Pas mal , on redecouvre les capacités de nos Mirages 2000 ! En les redéployants au Sahel ! Mais On a aussi nos supers et tres fiables Transals qui ne faudra pas trop vite envoyer a Tarbes !

| | Connexion | Inscription