0
Défense
Les Chevaliers russes perdent un pilote
Les Chevaliers russes perdent un pilote
© C.Cosmao

| Antony Angrand

Les Chevaliers russes perdent un pilote

Hécatombe au sein des patrouilles militaires. Après les Blue Angels, les Thunderbirds et la Patrouille suisse, c'est au tour des Chevaliers russes de perdre un avion et même un pilote en la personne du major Sergueï Eremenko, aux commandes de son Su-27, à proximité du village de Mouranovo dans le district de Pouchkino, à une trentaine de kilomètres de Moscou.

L'accident s'est produit à l'occasion de l'inauguration d'un mémorial aux aviateurs à Achoukino. La patrouille des chevaliers russes avait délégué six appareils à l'occasion de cette cérémonie. Selon nos confrères de TASS, l'accident serait du à un problème technique. Sergueï Eremenko a désespérément tenté d'éviter que son appareil ne s'écrase sur des habitations, mais il n'a pas eu le temps de s'éjecter avant que son Su-27 ne percute le sol, à l'écart d'un lotissement de maisons.

Sergueï Eremenko avait accumulé, au cours de sa carrière de pilote, plus de 800 heures de vol sur Su-27, après avoir volé sur Yak-52, Aero L-39, MiG-29 et Su-27. Il avait rejoint les Chevaliers russes en 2011 et laisse derrière lui une femme et deux petites filles.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription