0
Industrie
Le X-59 bon pour l'assemblage final
Le X-59 bon pour l'assemblage final
© Nasa

| Antony Angrand

Le X-59 bon pour l'assemblage final

Le démonstrateur supersonique silencieux de la Nasa va bientôt passer à l'assemblage final, suite d'un important examen de projet par des cadres supérieurs qui s'est tenu jeudi au siège de la Nasa.

La revue effectuée au siège de la Nasa, connu sous le nom de Key Decision Point-D (KDP-D), a été le dernier obstacle pour le Quiet SuperSonic Technology (QueSST ou démonstrateur technologique supersonique silencieux) X-59  à effacer avant que les fonctionnaires se réunissent à nouveau à la fin de 2020 pour approuver le premier vol de l'avion en 2021.

« Avec l'achèvement de KDP-D, nous avons montré que le projet est dans les temps, qu'il est bien planifié et sur la bonne voie. Nous avons tout ce qu'il faut pour poursuivre cette mission de recherche historique », a déclaré Bob Pearce, administrateur associé de la NASA pour l'aéronautique.

Le X-59 est conçu pour réduire l'intensité sonore d'un bang sonore atteignant le sol à celui d'un doux bruit sourd, équivalent à celui d'un claquement de porte de voiture. Il sera piloté au-dessus de certaines villes, cités ou communautés américaines pour générer des données à partir de capteurs et de personnes sur le terrain afin d'évaluer la perception auprès du public. Ces données aideront les organismes de réglementation, notamment la FAA, à établir de nouvelles règles pour permettre le transport aérien commercial supersonique au-dessus des continents. 

La construction du X-59, dans le cadre d'un contrat de 247,5 millions de dollars, se poursuit dans la légendaire usine des Skunk Works de Lockheed Martin à Palmdale, en Californie, celle-là même qui a connu les U-2 et autres SR-71.

Trois grands axes de travail sont activement mis en place pour la construction du fuselage principal, de l'aile et de l'empennage de l'avion. L'assemblage final et l'intégration des systèmes de l'avion, y compris un système de visibilité innovant dans le poste de pilotage, sont prévus pour la fin de 2020.

La gestion du développement et de la construction du X-59 QueSST relève du projet Low Boom Flight Demonstrator, qui fait partie du programme intégré de systèmes d'aviation de la Nasa.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription