1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Défense

0
Couverture
© Northrop Grumman
29/03/2017 14:54 | Par Antony Angrand

Le RQ-4 se prépare à remplacer l'U-2

Northrop Grumman a commencé à tester en vol un capteur multispectral à bord de son drone RQ-4 Global Hawk, rapprochant ainsi l'appareil des capacités offertes par le Lockheed U-2.

Ce RQ-4, équipé du capteur MS-177 produit par United Technologies, a décollé de la piste de l'usine de Palmdale, en Californie, le 8 février. Au cours du vol qui s'est déroulé à haute altitude et sur une longue distance, le capteur a collecté de l'imagerie qui va permettra à Northrop Grumman de calibrer le capteur de telle manière que le drone à haute altitude pourra filmer en haute définition son objectif au sol.

Le MS-177 est conçu non seulement pour trouver les cibles et objectifs grâce aux différents moyens de recherche étendue ont il dispose mais également de poursuivre, évaluer ces mêmes cibles et objectifs. Northrop Grumman a également installé et fait voler un capteur de récolte de renseignements SYERS-2 en février  2016 et a récemment terminé la campagne d'essais de l'Optical Bar Camera, un système de prises de vues précédemment employé sur les Lockheed U-2 ainsi que les SR-71.

Le mois prochain, Northrop Grumman envisage une deuxième série de vols d'essais dans le but de valider l'intégration du capteur, lesquels devraient déboucher sur des vols en conditions opérationnelles.

Toujours est-il que l'US Air Force entend conserver sa flotte d'U-2 jusqu'en 2019, ce qui devrait permettre à Northrop Grumman de peaufiner le RQ-4 jusqu'à faire du drone un appareil aux capacités au moins équivalentes à celles du fameux Dragon Lady.
 




 

Capteur MS-177 Capteur multispectral Drone de reconnaissance Global Hawk Lockheed Martin U-2 Northrop Grumman RQ-4 Airbus Helicopters Aneto Racer Safran drones militaires Etats-Unis exportation carburant Directrice générale

Répondre à () :

| Connexion | Inscription