0
Espace
Le premier cubesat propulsé par iode placé sur orbite
Le premier cubesat propulsé par iode placé sur orbite
© ThrustMe

| Pierre-François Mouriaux

Le premier cubesat propulsé par iode placé sur orbite

La startup francilienne ThrustMe, créée autour d'un système de propulsion innovant pour cubesats, a embarqué son premier démonstrateur sur un lanceur chinois.

Le 3 novembre, à l’occasion de la mise sur orbite basse du satellite chinois Gaofen 7 (observation de la Terre) à l’aide d’un lanceur Longue Marche 4B mis en œuvre depuis la base de Taiyuan (nord-est de la Chine), une première mondiale a été réalisée : le largage puis l’essai d’un cubesat 6U équipé d’un système de propulsion… par iode solide (gaz froid).

 

Coopération franco-chinoise.

Le cubesat a été assemblé par Spacety, l'une des premières sociétés spatiales commerciales privées chinoises, tandis que le système de propulsion, baptisé I2T5 et conçu pour les cubesats 3U et 6U, a été développé et construit par la startup francilienne ThrustMe, fondée à Orsay en février 2017.

 

Prochains lancements commerciaux.

L’I2T5 de ThrustMe a d’ores et déjà engendré plusieurs commandes, dont deux sont annoncées pour 2020 : le cubesat 6U d’observation de la Terre préparé par la société néerlandaise Isis pour la Force aérienne royale thaïlandaise, et le cubesat 3U étudiant Robusta 3A de l'Université de Montpellier.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription