0
Espace
Le premier cubesat propulsé par iode placé sur orbite © ThrustMe

| Pierre-François Mouriaux

Le premier cubesat propulsé par iode placé sur orbite

La startup francilienne ThrustMe, créée autour d'un système de propulsion innovant pour cubesats, a embarqué son premier démonstrateur sur un lanceur chinois.

Le 3 novembre, à l’occasion de la mise sur orbite basse du satellite chinois Gaofen 7 (observation de la Terre) à l’aide d’un lanceur Longue Marche 4B mis en œuvre depuis la base de Taiyuan (nord-est de la Chine), une première mondiale a été réalisée : le largage puis l’essai d’un cubesat 6U équipé d’un système de propulsion… par iode solide (gaz froid).

 

Coopération franco-chinoise.

Le cubesat a été assemblé par Spacety, l'une des premières sociétés spatiales commerciales privées chinoises, tandis que le système de propulsion, baptisé I2T5 et conçu pour les cubesats 3U et 6U, a été développé et construit par la startup francilienne ThrustMe, fondée à Orsay en février 2017.

 

Prochains lancements commerciaux.

L’I2T5 de ThrustMe a d’ores et déjà engendré plusieurs commandes, dont deux sont annoncées pour 2020 : le cubesat 6U d’observation de la Terre préparé par la société néerlandaise Isis pour la Force aérienne royale thaïlandaise, et le cubesat 3U étudiant Robusta 3A de l'Université de Montpellier.

ThrustMe Propulsion électrique Innovation Cubesat

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription