3
Espace
Le premier Crew Dragon habité de SpaceX a rejoint l’ISS
Le premier Crew Dragon habité de SpaceX a rejoint l’ISS
© NASA

| Pierre-François Mouriaux

Le premier Crew Dragon habité de SpaceX a rejoint l’ISS

Le premier des nouveaux vaisseaux spatiaux habités américains a parfaitement rempli la première partie de sa mission : envoyer deux astronautes américains depuis la Floride vers la Station spatiale américaine.

Un long hiatus

Atlantis, la dernière navette spatiale à voler dans l’espace, s’était détachée de la Station spatiale internationale le 19 juillet 2011 (mission STS-135).

Elle clôturait un chapitre de la Nasa long de 30 ans, et ouvrait la plus longue période d’interruption jamais connue entre deux lancements d’astronautes américains, à bord d’un véhicule américain et depuis le sol américain – presque neuf ans.

SpaceX, en réussissant la mission Demo-2 de sa cabine « hi-tech » Crew Dragon, a enfin mis fin à ce hiatus douloureux et coûteux, les sièges d’astronautes américains à bord du vaisseau Soyouz russe étant facturés 80 M$ en moyenne depuis novembre 2011.

Après les cabiles Mercury (1961-1963), Gemini (1964-1965) et Apollo (1967-1975), puis le système de transport spatial STS (1981-2011), le Crew Dragon du programme Commercial Crew Program (initié en décembre 2010) inaugure ainsi la cinquième génération de vaisseaux spatiaux habités américain.

Le CST-100 Starliner de Boeing devrait en faire partie l’an prochain.

« Une nouvelle ère démarre », a commenté Jim Bridenstine, l’administrateur de la Nasa, dithyrambique à souhait.

 

Comme à la parade

Suivi par des dizaines de milliers de spectateurs rassemblés dans les environs du Centre spatial Kennedy (en Floride), et par des millions d’internautes à travers le monde, le lancement du Crew Dragon (baptisé Endeavour en cours de vol) et de ses deux passagers, Douglas Hurley et Robert Behnken, s’est parfaitement déroulé.

Depuis le report du 27 mai décidé 17 minutes avant la fin du compte à rebours à cause d’une mauvaise météo, et les prévisionnistes s’étaient montrés plutôt inquiets, jusqu’à ce que les voyants reviennent au vert à 18 h 35 UTC, autorisant un décollage à 19 h 22 (fenêtre instantanée).

Moins de 19 heures plus tard, le 31 mai à 14 h 16 UTC, vaisseau s’amarrait au module Harmony de la station, où séjournent depuis le 9 avril dernier les membres de l’Expedition 63 – les Russes Anatoli Ivanichine et Ivan Vagner, et l’Américain Chris Cassidy, arrivés à l’aide du Soyouz MS-16.

Le vaisseau ainsi amarré va être scruté sous toutes les coutures durant une ou deux semaines, avant d’être déclaré opérationnel.

Douglas Hurley et Robert Behnken sauront alors combien leur séjour orbital va durer (a priori entre un et quatre mois), en attendant un retour en mer sous parachute.

 

Donald Trump jubile

Le président américain, qui avait déjà fait le déplacement jusqu’en Floride trois jours auparavant, est revenu pour assister au lancement historique, aux côtés de son vice-président Mike Pence.

A l’issue de la mise sur orbite du Crew Dragon, il a prononcé un discours d’une demi-heure, insistant sur la domination américaine dans l’espace retrouvée, et saluant en particulier le héros du jour, Elon Musk, fondateur de SpaceX il y a dix-huit ans.

Le drapeau américain laissé à bord de l’ISS par l’équipage de la mission STS-135 va enfin pouvoir être rapporté sur Terre, en respectant la consigne écrite dessus : « A retirer seulement par un équipage lancé depuis le KSC ».

 

Vendredi 5 juin dans le n°2691 d’Air & Cosmos, retrouvez un dossier complet de 9 pages sur le retour de l’Amérique dans les vols habités – en kiosques, sur abonnement ou au format digital.

 

Répondre à () :


Captcha
patrico delmondo | 04/06/2020 09:47

Lancement Falcon 9, Crew Dragon du 30.05.2020. Magnifique, J étais et tout était prêt ! TNT, Tablettes suivis ISS , APN, positions, temps superbe! Top départ 21h 21, Zoom à bloc, Photos ! Trop beau, un peu floue la séparation du 1er étage visionnée sur écran 10 ms pixels. Floride-Pays Basque = 7160 km.! Séparation 2mn 38, haut 82 km, 6740 km/h, distance P/T ~ 100km ! 1 seule photo réussie de Crew Dragon sur les 9! Mais trop content . A rajouter ... Trés beau moment personnel.

courivaud | 12/06/2020 10:27

Bonjour, dans votre première phrase en gras de l'article je pense que vous avez voulu dire la "station spatiale internationale" plutôt "qu'américaine"?

| | Connexion | Inscription