0
Espace
Le lanceur lunaire SLS au centre d’essais de Stennis
Le lanceur lunaire SLS au centre d’essais de Stennis
© NASA / SCC

| Pierre-François Mouriaux

Le lanceur lunaire SLS au centre d’essais de Stennis

Un test grandeur nature du premier étage du méga-lanceur va constituer la dernière grande étape avant le premier vol vers l’astre des nuits.

Le lanceur américain SLS (Space Launch System), qui devrait effectuer le lancement de la première mission Artemis vers la Lune (automatique), a été livré par barge le 13 janvier au centre de Stennis, le plus important site d’essais de moteurs de la Nasa, situé près de Hancock, le long de la rivière Mississipi, dans l’Etat du même nom.

Installé sur le banc d’essais B-2, le lanceur géant devra subir un test statique crucial de huit minutes, appelé « green run », durant lequel les quatre moteurs RS-25 de son étage central seront mis à feu.

 

Nouveau glissement de calendrier.

Ce sera la dernière grande étape avant l’envoi de SLS vers le centre spatial Kennedy, en Floride, où l’assemblage final sera effectué avec ses propulseurs d’appoint, son étage supérieur et la capsule Orion, dont le module de service (ESM) est fourni par l’Agence spatiale européenne.

Bien qu’encore affichée en novembre prochain, la date de lancement de la mission Artemis 1 a une nouvelle fois glissé, et les responsables du programme visent désormais le premier trimestre 2021

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription