1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© P.-F. Mouriaux / Air & Cosmos
02/03/2019 18:23 | Par A Merritt Island, Pierre-François Mouriaux

Le lancement du Crew Dragon de SpaceX vu depuis la Floride

La capsule habitable de SpaceX a été expédiée avec succès vers la Station spatiale internationale, pour une répétition générale automatisée. De nombreux touristes étaient présents pour son lancement, et nous étions parmi eux.

Le public était au rendez-vous dans la nuit du 1er au 2 mars pour la mission DM-1 (Demonstration Mission 1) de la cabine Crew Dragon, menée par SpaceX depuis le pas de tir 39A du Centre spatial Kennedy, à l’est de la Floride : au Visitor Complex, le site touristique accolé aux installations de la base de lancements de la Nasa, pas moins de 18 000 personnes avaient acheté leur billet pour assister à l’événement, bravant plus de deux heures de queue dès 22h30 (heure locale).

Nombreux étaient ceux qui avaient apporté leur chaise pliante, et les t-shirts ou casquettes à l’effigie de SpaceX, de ses lanceurs ou de la marque automobile Tesla étaient légion. Face aux estrades, une nuée d’appareils de prise de vue équipés de téléobjectifs a rapidement été installée, tandis que des employés de la Nasa alternaient commentaires sur le lancement à venir et répétition des consignes de sécurité, entrecoupés de petits reportages diffusés sur un écran vidéo géant et d’annonces du centre de contrôle de la mission sur de larges enceintes.

 

Au milieu des éclairs.

Depuis le site d’observation de Banana Creek, à un peu plus de 6 km de distance du pas de tir, le Falcon 9 apparaissait étincelant sur sa rampe de lancement, passerelle d’accès retirée, cerné par deux puissants projecteurs dans une nuit noire régulièrement déchirée par des éclairs de chaleur. Le compte à rebours, matérialisé par un compteur géant installé à gauche du point de vue, s’égrenait sans encombre pour cette fenêtre de tir immédiate qui, en cas de report, serait repoussée au 5 mars.

Bien que la fréquence des éclairs se soit intensifiée dans la dernière demi-heure (voir photo), le remplissage du lanceur a été normalement effectué, formant un épais nuage de condensation autour de la tour de lancement. Puis, à H-2 minutes, le site a été plongé dans le noir, et le silence s’est installé. Il a été brisé dès l’allumage des neuf moteurs Merlin, à 2h49 heure locale (7h49 UTC), d’abord par les cris de joie et d’encouragement.

Le ciel et la rivière ont alors été littéralement illuminés. Une longue flamme, aussi vive que celle d’un chalumeau, a commencé à s’élever, accélérant progressivement, et passant droit au-dessus de nos têtes une vingtaine de secondes plus tard, alors que le grondement sourd des moteurs montant en puissance commençait seulement à nous parvenir.

 

Le retour du premier étage en partie visible !

La flamme est finalement devenue un point rouge de moins en moins lumineux, au milieu d’étoiles de plus en plus nombreuses. Puis, dans les hourras et les applaudissements du public - mais aussi de la retransmission de la salle de contrôle -, un second point rouge est apparu, correspondant à l’allumage du second étage, visible durant de longues minutes.

Le plus extraordinaire a probablement été d’apercevoir soudain le début du rétrofreinage du premier étage au-dessus de l’océan, à environ 500 km de distance, avant qu’il ne disparaisse derrière un énorme nuage noir ! Ce n’est que plusieurs secondes plus tard, après une perte de l’image, que l’écran vidéo a permis de constater la réussite de l’atterrissage du lanceur sur sa barge.

Mais déjà, le ballet des navettes redémarrait. Pour les derniers à quitter le point de vue de Banana Creek, c’est de nouveau 90 minutes de queue qu’il a fallu affronter avant de rejoindre les parkings. Malgré la fatigue, les visages étaient souriants, et tout le monde prenait son mal en patience. Avec l’espoir pour la plupart de revenir bientôt pour assister à un nouveau spectacle hors du commun.

Centre spatial Kennedy Crew Dragon Floride Lancement Mission DM-1 NASA Photo de la semaine SpaceX

Répondre à () :

| Connexion | Inscription